Royals

L'héritier des Grimaldi est aussi comte de Longjumeau, une localité au sud de Paris qui l'a reçu avec les petits plats dans les grands.


Albert de Monaco s'est rendu mardi dans l’Essonne où le prince était attendu un peu comme chez lui. Car oui, le Rocher n’est pas la seule terre du prince. Albert. D'après l’annuaire officiel de la principauté de Monaco, le chef d’Etat monégasque porte plusieurs titres selon les anciens fiefs des Grimaldi. Plusieurs sont situés en Ile-de-France et sont membres de l’association des sites historiques Grimaldi de Monaco, dont la commune de Longjumeau, désignant ainsi son « Altesse Sérénissime » comme étant Comte de Longjumeau, mais aussi marquis de Chilly, duc de Mazarin et baron de Massy.

Au programme : la présentation de l’atlas (1776 et 1780) restauré de Chilly et Longjumeau. Cet atlas date de l’époque où la famille du prince régnait sur la commune, notamment Honoré IV Grimaldi qui était seigneur à Longjumeau et Chilly-Mazarin. Puis Albert II de Monaco a inauguré l’Espace de la biodiversité. Une thématique qui lui tient très à coeur.

© REPORTERS