Royals

Le prince Harry et Meghan ont posé le pied dimanche à Wellington, dernière étape de leur longue tournée dans le Pacifique, où ils ont été accueillis par la Première ministre Jacinda Ardern. 

Le couple royal britannique arrivait en provenance de Sydney, où il a participé samedi soir à la cérémonie de clôture des Invictus Games, une compétition sportive pour les invalides et blessés de guerre. Le duc et la duchesse de Sussex ont du reste voyagé depuis l'Australie à bord d'un appareil de l'armée de l'air néo-zélandaise qui rapatriait aussi l'équipe néo-zélandaise ayant pris part aux Jeux.

Tradition et inauguration au programme

Après avoir été accueillis par Mme Ardern et le maire de Wellington Justin Lester, Harry et Meghan ont discuté avec les athlètes avant de prendre la direction de la résidence du gouverneur général de Nouvelle-Zélande Patsy Reddy, pour une cérémonie d'accueil traditionnelle maorie.

© AFP

© AFP

© AFP

Le couple doit notamment inaugurer un nouveau mémorial britannique de la guerre à Wellington, et participer dimanche soir à une cérémonie commémorant l'adoption du droit de vote pour les femmes il y a 125 ans en Nouvelle-Zélande.

Dernière ligne droite

Ces trois prochains jours, ils doivent faire une randonnée et un barbecue dans le parc Abel Tasman, dans le nord de l'île du Sud, participer à une réception avec Mme Ardern au Musée du mémorial de guerre d'Auckland et visiter la ville de Rotorua, sur l'île du Nord, réputée pour ses sources d'eau chaude, ses geysers et sa culture maorie. Le couple retournera à Auckland d'où il quittera jeudi la région au terme d'une tournée marathon de 16 jours qui l'a aussi conduit aux Fidji et aux Tonga. C'est peu après leur arrivée en Australie il y a près de deux semaines que le palais avait annoncé que Harry, 34 ans, et Meghan, 37 ans, attendaient leur premier bébé pour le printemps.