Royals

Le bourgmestre de Gand Daniël Termont (sp.a) a remis jeudi après-midi un cadeau à la petite Zaineb de la part de la reine Mathilde. La Reine a en effet accepté d'être la marraine du bébé de six mois, septième fille de la famille Tebbi-Sadki. Pour l'occasion, une cérémonie était organisée jeudi après-midi à l'Hôtel de Ville de Gand, avec la famille et les proches de l'enfant. Entourée de nombreux journalistes, Zaineb s'est vu offrir un plat en argent. "Il aura une place centrale dans notre maison, mais en sécurité dans une armoire", a déclaré, très fière, sa maman, Hadjira Sadki.

Daniël Termont a relaté que le père de Zaineb, Embarek Tebbi, avait été grièvement blessé en Algérie. "Si je survis, je fonderai une grande famille, a dit l'homme sur son lit d'hôpital. Et il a tenu parole."

Embarek, qui aurait quand même bien aimé avoir un garçon, ne pense plus agrandir sa famille. "Nous avons beaucoup de travail à la maison. Hadjira a déjà 42 ans. Je vais rester le seul homme entre huit femmes", a-t-il rigolé.

Le couple est arrivé à Bruxelles en 2003 via la France, et habite à Gand depuis 11 ans. Outre Zaineb, ils ont des jumelles de neuf ans ainsi que quatre filles âgées de respectivement 17, 15, 5 et 1 an.

La ville de Gand a remis à la mère un bouquet de fleurs et les plus petits enfants ont reçu un livre de coloriage et des crayons. Pour les deux adolescentes, le bourgmestre avait prévu un sac à main de fabrication gantoise.

Le Roi et la Reine sont traditionnellement parrain ou marraine du septième fils ou de la septième fille d'une famille établie en Belgique depuis une durée suffisamment longue, à condition que cette succession de garçons ou de filles soit ininterrompue. Il s'agit d'une faveur royale, dépourvue donc d'automaticité.