Royals

La reine Mathilde a visité mardi deux exploitations agricoles à Maillen et à Bovesse, situées en province de Namur, au sein desquelles les agricultrices sont particulièrement actives.

Lors de la visite de le Ferme de Coux (Maillen), une table ronde a été organisée en présence notamment des présidentes provinciales de l'Union des Agricultrices Wallonnes (UAW), lors de laquelle la reine s'est intéressée à la place des femmes dans le milieu agricole, aux défis futurs du secteur agricole et aux éventuelles solutions. "Nous avons soumis cinq choix d'exploitations à la Reine et elle en a choisi finalement deux au lieu d'une seule", s'est réjouie la présidente de l'UAW, Marianne Streel.

Pour l'occasion, la Reine était vêtue d'une robe ornée de coquelicots, très en phase avec la visite du jour, et d'une veste rouge assortie. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la souveraine a mis la main à la pâte, n'hésitant pas à nourrir les animaux de la ferme.

© BELGA

Les gérantes des deux exploitations agricoles choisies par la Reine sont deux anciennes salariées qui ont opté pour le statut d'agricultrice à titre principal. La Ferme de Coux élève du bétail (bleu blanc belge) tandis que la ferme de la petite campagne à Bovesse est spécialisée dans la vente au détail de persil, fromage et élève des chèvres.

© BELGA

Actuellement, selon l'UAW, la Wallonie compte 13.500 exploitations agricoles. Environ 2.500 conjointes aidantes sont recensées, mais il n'existe pas encore de chiffres précis sur le nombre d'agricultrices à titre principal, elles sont encore peu nombreuses. "Les agricultrices sont souvent porteuses d'innovation et de diversification, même si cela ne permet pas nécessairement de sauver l'agriculture en Belgique", explique l'UAW.

© BELGA

© BELGA