Royals

Il ne s'agirait pas d'une blague. L'info vient d'une personne plutôt bien renseignée : l'ancien chef de sécurité de la princesse.

A l'occasion des 20 ans de la mort de la princesse de Galle, les révélations ne cessent de succéder. "Après sa séparation avec Charles, Diana avait au moins 20 amants. Elle aimait la compa­gnie des hommes et elle aimait la chas­se… Être traquée ou traquer des hommes, souvent mariés", confie au HuffingtonPost italien Dai Davis, à la tête de la sécurité du Windsor durant 3 ans. L'homme dirigeait les 450 personnes responsables de la protection de la famille royale lors du divorce entre Charles et Diana. Autant dire qu'il est bien placé pour les petits secrets. Et le plus fou d'entre eux, c'est sans conteste cette relation supposée avec l'acteur américain Kevin Costner.

Comment se sont-ils rencontrés ? D'après l'ancien officier, Kevin Costner, qui est aussi réalisateur, voulait faire jouer Diana dans la suite du film Bodyguard. Elle devait incarner le rôle d'une princesse sous le charme de son garde du corps. Lady D aurait refusé, mais aurait au passage craqué pour l'acteur, une idylle de courte durée. "D'autres ont eu des véritables relations avec elle, mais tout a été fait avec la plus grande discrétion. La principale préoccupation de la princesse était de ne pas être embarrassée", assure Dai Davis.

Harry est bien le fils de Charles

Dai Davis met une bonne fois les points sur les i. Le fils cadet de Diana est bien le fruit de son union avec le prince Charles. Elle était déjà enceinte lorsqu'elle a rencontré son amant le major Hewitt, affirme-t-il. Depuis plus de 20 ans, Harry est poursuivi par ces rumeurs qui le rongent. "Il était furieux quand on lui a dit de se soumettre à un test ADN. Il disait : ‘Je suis le fils de mon père !’ Et c’était vrai", raconte-t-il dans le magazine italien Chi. Quant à ses cheveux roux, il s'agit "d' un trait caractéristique de la famille Spencer", ajoute-t-il.