Royals

Et les oreilles sont aux aguets pour percer le mystère de la troisième royale naissance !


Invité à une confé­rence à Oxford le 5 septembre dernier, le prince William a avoué être bien fatigué en ce moment. Entre la rentrée de George, son agenda bien chargé et les grosses nausées matinales de Kate (dues à l’hyperemesis gravidarum), il n'est pas évident pour lui de fermer l'oeil semble-t-il...

Est-ce pour cela qu'il a un peu gaffé le 5 septembre dernier en confiant à son entourage (dont la presse) : « On ne dort pas beau­coup en ce moment ». Et d’ajou­ter : « Nous étions un peu anxieux au début, mais on va pouvoir commen­cer à se réjouir cette semaine. »

De là à penser que le prince parle de la fin du troisième mois de grossesse qui marque souvent l'annonce officielle d'une maternité, il n'y a qu'un pas que la presse britannique a fait ! La supposition est donc la suivante : Kate Midd­le­ton serait enceinte depuis le mois de juin, son premier trimestre s’est terminé début septembre, et elle pourrait donc accou­cher aux envi­rons du mois de mars… Les paris sont ouverts, et les Anglais en raffolent !