Royals

Il ne voulait pas se rendre aux funérailles et a longtemps refusé d'en parler. Le duc de Cambridge peut enfin placer des mots sur ce qu'il a ressenti.

Après son petit frère Harry, le prince William se confie sur la manière dont il a vécu les obsèques de sa maman, disparue il y a bientôt 20 ans dans un tragique accident de voiture. Il avait 15 ans et "c'est l'une des choses les plus difficiles que j'ai eue à faire, cette marche. J'avais l'impression qu'elle marchait presque à nos côtés pour nous aider à y parvenir", se rappelle-t-il. Il s'agit des extraits d'une interview à visionner dans le documentaire "Diana, 7 Days" qui sera proposé le 27 août sur la BBC. Le réalisateur Henry Singer s'est focalisé sur la semaine qui a suivi le décès de Lady Diana. Harry, 12 ans à l'époque, se souvient quant à lui "des mains des gens qui étaient mouillées par les larmes qu'ils venaient d'essuyer".

Ces funérailles étaient accompagnées d'une longue marche derrière le cercueil de Diana à l'abbaye de West­mins­ter. Tentant malgré tout de rester dignes, les deux jeunes princes n'avaient jusqu'à présent jamais évoqué ce moment douloureux au milieu de la foule en larmes. Tous deux ne souhaitaient d'ailleurs pas y participer, mais plutôt vivre leur deuil en privé. Finalement, c'est leur grand-père, le duc d'Edimbourg, qui les aurait persuadé à la dernière minute, selon un autre documentaire diffusé sur ITV. "Je ne marcherai que si vous marchez", leur aurait-il dit pour les convaincre.