Royals

Le roi Philippe n'assistera pas à la réouverture de l'AfricaMuseum, nouveau nom du musée royal de l'Afrique centrale, ce samedi à Tervuren, selon des informations du Standaard confirmées à Belga. Contacté mardi, le Palais justifie cette absence par des considérations organisationnelles d'une part, et, d'autre part, par le fait que "des débats sont en cours". Selon un porte-parole du Palais, deux éléments justifient cette décision. "D'une part, les conditions pour une participation ne sont pas réunies d'un point de vue organisationnel. Une activité royale est toujours préparée en amont, deux semaines avant l'événement. Ici, nous sommes à quatre jours de l'inauguration et trop d'éléments sont encore incertains. Quel trajet effectuerait le Roi? Des salles ne sont pas encore prêtes. Nous n'avons plus le temps pour une telle préparation."

D'autre part, sur le fond, "certains débats, notamment sur la restitution d'oeuvres mais pas uniquement, sont en cours, que ce soit entre chercheurs ou avec la diaspora", ajoute le porte-parole. "Le Roi évite d'être présent lorsque des questions ne sont pas tranchées. Ce n'est pas le bon moment. Nous souhaitons toutefois souligner le travail du directeur du Musée et de ses équipes. C'est un projet magnifique qui met en avant tous les aspects de l'Afrique."

Le musée a été construit à la fin du 19e siècle en l'honneur et à la gloire de Léopold II. Il a cependant subi une rénovation profonde ces dernières années, dont les transformations seront présentées pour la première fois samedi. L'AfricaMuseum rénové se donne notamment pour mission de présenter un oeil beaucoup plus critique sur le passé colonial de la Belgique.