Royals

Certains ont sabré le champagne, d'autres ont déjà ramené des cadeaux personnalisés. Tous sont fatigués comme après un marathon mais ont un grand sourire aux lèvres.


"C'est un garçon le jour de la Saint-George!", la fête nationale anglaise, s'est réjoui l'un d'eux, John Loughrey. "Je suis tellement excité. Nous avons attendu dehors durant 15 jours mais cela en valait la peine". Un autre, Terry Hutt, 83 ans, agitait dans les airs une poupée, vêtu d'un costume aux couleurs du drapeau britannique. Le crieur" était sorti annoncer l'information aux personnes groupées devant l'entrée de la maternité.

© AFP

Petit-enfant de Diana

"Je pense que c'est un garçon, elle le porte comme George", avait pronostiqué avant la naissance Maria Scott, 46 ans, une femme au foyer de Newcastle campant depuis deux semaines devant l'hôpital. "Quoi que ce soit, nous serons heureux", avait-elle ajouté.

"C'est le petit-enfant de Diana, c'est donc quelque chose de très important pour nous", avait abondé sa fille Amy Thompson, une étudiante de 18 ans, le dos recouvert de l'Union Jack.

Un petit frère

© AFP

Le prince William avait accompagné son épouse pour le trajet en voiture jusqu'à la maternité où elle est arrivée "tôt" dans la matinée. Le St Mary's hospital est situé à moins de deux kilomètres du palais de Kensington, résidence officielle du duc et de la duchesse de Cambridge. C'est dans cet établissement que les deux premiers enfants du couple, George, quatre ans, et Charlotte, deux ans, sont nés. Comme pour eux, le duc et la duchesse de Cambridge n'avaient pas souhaité connaître le sexe du bébé à naître.

Aujourd'hui, le monde entier sait que c'est un garçon. reste à connaître son prénom. Ce qui devrait être fait dans deux jours, si cela se passe comme pour ses frère et soeur aînés.