Royals Jeudi dernier, dans le plus grand secret, le gouvernement britannique a répété le scénario à suivre en cas de décès d’Elizabeth II

Opération "Castle Dove", c’est le nom de code attribué par le gouvernement britannique à une répétition organisée dans le plus grand secret jeudi dernier. Il s’agissait pour le gouvernement britannique de se préparer à la marche à suivre en cas de décès de la reine Elizabeth II, a indiqué le journal The Times.

À l’abri des regards indiscrets (pas tous manifestement !), un membre du cabinet de Theresa May, le ministre de l’Intérieur et d’autres secrétaires d’État ont coordonné les actions à poser dès le lendemain de la disparition de la souveraine, notamment le moment où la cheffe du gouvernement sera appelée à prendre la parole en public. Selon The Times, ce genre de répétition est fréquent, mais c’est la première fois que des ministres y prennent part.

Le cabinet de la Première ministre britannique a fait savoir que ces préparatifs se sont accélérés en raison de l’âge de la souveraine, qui a aujourd’hui 92 ans. Ils interviennent aussi alors qu’Elizabeth II, souffrante, a manqué un événement officiel où elle était attendue la semaine dernière.

Le jour où la reine décédera, dix jours de deuil national seront décrétés. Elizabeth II est montée sur le trône britannique en 1952. Elle a succédé à son père Georges VI décédé le 6 février de la même année.