Royals

De Hollywood à la famille royale britannique, 4 choses que l’on apprend sur l’ancienne actrice dans la nouvelle biographie d'Andrew Morton.


Meghan Markle est « une princesse hollywoodienne ». Ce sont les mots d’Andrew Morton qui consacre un nouveau livre au – y a-t-il un autre mot ? – phénomène Meghan Markle. En revenant sur les événements qui l’ont amené à devenir la fiancée du prince Harry, l’auteur, qui s’est déjà penché sur la vie de Lady Di, nous offre un riche portait de la jeune femme de 36 ans. Voici 4 choses à retenir repérées par USA Today.

Meghan Markle, une afro-descendante qui va marquer l’Histoire

Pour l’écrivain, l’actrice symbolise à elle seule l’évolution de la monarchie britannique durant le règne d’Elizabeth II. Meghan Markle, afro-descendante provenant d’une lignée « d’esclaves et de rois », représenterait une nation plus progressiste que par le passé. Une véritable révolution de palais lorsque l’on sait que seuls 6% des quelque 1000 employés de Buckingham Palace sont issus de minorités ethniques. « Elle va apporter beaucoup de diversité et des idées fraîches, de nouvelles manières de faire les choses », confie une amie de Meghan dans le livre.

© Andrew Morton pose avec son livre, "Meghan: A Hollywood Princess". - BELGA

La vie l’a rendue empathique

L’empathie et la compassion. Ce sont deux traits de personnalités importants chez la fiancée du prince Harry. Deux caractéristiques directement liées à son vécu. Enfant, cette fille d’un père blanc et d’une mère noire, divorcés alors qu’elle n’avait que 2 ans, « se bat pour se comprendre et trouver sa place au sein de l’humanité ». Habituée aux remarques racistes toute sa vie, elle parvient aujourd’hui « à lire le monde selon différentes perspectives, des deux côtés » nous dit Andrew Morton.

Une actrice très ambitieuse

Cette enfance difficile a été la source d’une motivation sans faille pour Meghan Markle. Ambitieuse assumée, elle se voit en star. « Dès son enfance, elle rêve d’être une actrice célèbre à Hollywood. Son fantasme était de recevoir un Oscar un jour, elle répétait son discours devant la glace de sa chambre ». Si elle n’aura son doute jamais son étoile sur le Walk of Fame, l’actrice parvient à décrocher un rôle majeur dans une série, Suits, après huit années à enchaîner les castings de films et de publicités

© Meghan Markle joue le rôle de Rachel Zane, avocate en devenir. - REPORTERS

Rencard arrangé, coup de foudre et safari

Violet von Westenholz, ancienne cadre chez Ralph Lauren, serait la femme derrière la relation entre Meghan et Harry pense savoir l’auteur. Quand ils se rencontrent, ils s’« ensorcellent mutuellement ». Très rapidement, le prince lui envoie une invitation pour le rejoindre lors d’un safari en Afrique. « Elle n’en croyait pas ses yeux. Là voilà en train de considérer un voyage à l’autre bout du monde afin de passer 5 jours dans un campement au milieu de nulle part avec un homme qu’elle n’avait vu que deux fois ». Une scène qui rappelle les aventures africaines de la future reine Elizabeth II dans la série à succès The Crown. Intégrer la famille royale britannique, le rôle de sa vie ?