Royals

Adorable et énervant à la fois.


Ce n'est pas parce qu'on est un prince qu'on est parfait. Même quand on s'appelle George de Cambridge. À 5 ans, le garçon qui anime tous les événements de la famille royale britannique avec sa sœur Charlotte, ne peut pas s'empêcher d'ouvrir ses paquets bien avant le 25 décembre. Une (mauvaise) habitude qui lui vient directement de Lady Di et de son père, le prince William, explique Marie Claire UK.

"Un paquet n'a jamais été en sécurité avec moi"

« Je ne pouvais pas résister à l'envie d'ouvrir ton cadeau. Un paquet, peu importe sa taille et sa forme, n'a jamais été en sécurité avec moi », écrivait la princesse de Galles à son amie Janet Filderman en décembre 1985. À cette époque, William avait 3 ans. « J'ai bien peur que William ait déjà pris cette terrible habitude de sa mère, car je retrouve du papier cadeau déchiré dans les endroits les plus improbables », poursuit-elle dans sa lettre. Comme son papa et sa grand-mère, George a plusieurs fois été pris la main dans le sac à l'approche de Noël. Un drôle d'héritage.

© Charles, Diana, William et Harry en 1985. - REPORTERS