Royals

L'annonce que les fans de Meghan et Harry attendaient avec impatience a eu lieu ce lundi. Le palais de Kensington a en effet confirmé que la duchesse de Sussex attendait un heureux événement "au printemps prochain". Si certains s'interrogent déjà sur son prénom ou son sexe, d'autres se demandent quel titre il aura. Explications.


Un prince ou une princesse?

Si cet enfant aura bien entendu du sang royal dans les veines de par son père, il ne sera pas pour autant "prince" ou "princesse". Selon les "lettres patentes" de George V, ancien monarque britannique, seuls les descendants en lignée mâle du souverain ont le droit de recevoir ce titre. Autrement dit, seulement George, si l'on prend le cas de la famille de Kate et William. Toutefois, pour des raisons politiques et pour ne pas faire de distinctions, la reine Elizabeth II a décidé d'accorder à tous les enfants du couple les titres de "prince" et "princesse", explique Robert Hardman, un écrivain spécialiste de la monarchie britannique. C'est pourquoi on parle bien de la princesse Charlotte et du prince Louis pour désigner les deux derniers de Kate et William.

Même si le bébé de Meghan et Harry sera le cousin de ces enfants, il pourrait donc connaître une différence de traitement. Cependant, la reine Elizabeth II qui apprécie par dessus-tout son petit-fils pourrait décider de ne pas faire d'inégalités entre les bambins et leur donner à tous le même titre.

Précisons également que certains membres de la famille royale qui auraient dû recevoir le titre de "prince" et "princesse" ont choisi d'y renoncer, c'est le cas de "Dame Louise de Windsor" et du vicomte James Mountbatten-Windsor", enfants d'Edward, et petits-enfants de la reine Elizabeth II. 


Un duc ou une duchesse?

Si l'enfant de Meghan et Harry est un garçon, il héritera automatiquement du titre de "duc de Sussex" possédé par ses parents. Toutefois, les choses pourraient se gâter s'il s'agissait d'une petite fille. En effet, le protocole n'autorise pour l'instant pas une fille à hériter du titre de noblesse de ses parents. Mais, étant donné que la monarchie britannique se modernise petit à petit, rien ne dit que les règles ne changeront pas avant la naissance du bout-de-chou prévue au printemps 2019.

Rappelons qu'avant la naissance du prince George, la reine avait approuvé le "Succession to the Crown Act" qui visait à modifier l'ordre de succession à la couronne britannique en cessant d'accorder une place plus importante aux hommes qu'aux femmes. C'est notamment grâce à cet acte que la princesse Charlotte est bien restée 4ème dans l'ordre de succession lors de la naissance de son petit frère Louis. Avant l'adoption de cet acte, elle aurait dû lui laisser sa place et devenir 5ème.


Une Lady?

S'il s'agit d'une fille et qu'elle ne devient ni "princesse" ni "duchesse", elle pourrait se faire appeler "Lady ... Windsor" ou "Lady ... Mountbatten-Windsor", explique Robert Hardman, un écrivain spécialiste de la monarchie au Daily Mail.


Mais, comme conclut l'auteur qui signe une chronique dans le Daily Mail, il s'agit d'un casse-tête momentané. En effet, comme on vous l'expliquait ci-dessus, les descendants en lignée mâle du souverain deviennent automatiquement "prince" et "princesse". Autrement dit, lorsque le prince Charles succédera à Elizabeth II et deviendra roi, le bébé de Meghan et Harry deviendra automatiquement prince. CQFD.