Royals

La reine d’Angleterre a surpris son monde lors du dernier jour de la Fashion Week londonienne consacrée à la mode masculine ce mardi 20 février. Un moment historique.


La Fashion Week de Londres s’est clôturée de façon royale. Et c’est dû à la présence de la reine herself le long des podiums. Une première. Installée aux côtés de la papesse de la mode, la rédactrice en chef de Vogue Anna Wintour, Elizabeth II a pu apprécier le défilé de Richard Quinn. Elle lui a d'ailleurs remis le "Queen Elizabeth II Award for British Design", un prix forcément prestigieux qui récompense les créateurs anglais les plus talentueux.

Tweed bleu et sourires

À 91 ans, la reine était visiblement très heureuse de participer à cet événement fashion incontournable. Vêtue d’une robe en tweed bleue et de bijoux Swarovski, Elizabeth II était tout sourire. « C'est un grand plaisir d'être ici aujourd'hui à la Fashion Week de Londres », a-t-elle dit en marge de la remise du prix. Elle a ensuite souligné le « savoir-faire exceptionnel » de l’industrie de la mode anglaise, de la « dentelle de Nottingham » en passant par la mythique « Carnaby Street ».



De son côté Richard Quinn n’en revenait pas. Il n’a pas hésité à qualifier ce moment privilégié de « surréaliste ». Et on comprend pourquoi. Le créateur a avoué qu’il se verrait bien habiller Meghan Markle en vue de son mariage avec le prince Harry en mai prochain. Affaire à suivre...