Royals Le prince William, duc de Cambridge et son père, le prince Charles , duc de Rothesay se sont rendus en Ecosse pour assister à la célèbre parade de fanfare militaire, le Royal Edinburgh Military Tattoo.


C'était la première fois que le prince William se rendait à cette manifestation vieille de 68 ans. Pour lancer les festivités, les deux invités de marque ont été invités à boire une gorgée de whisky local, un Glenkinchie de 10 ans d'âge. En kilt pour cette cérémonie qui se passait devant l'impressionnant château d'Holyrood, le prince William a donc dégusté une gorgée avant d'esquisser une légère grimace.

S'il avait été un "tonton flingueur" on l'aurait volontiers entendu dire : "J'ai connu une Polonaise qui en prenait au petit déjeuner... Faut quand même admettre que c'est plutôt une boisson d'homme." Noblesse oblige, il a juste un peu pincé ses lèvres... Mais le fait qu'il ait un peu de mal à avaler la boisson n'a pas échappé à la presse britannique !

Souriant mais paraissant plus emprunté que lorsque Kate Middleton est à ses côtés, le prince William et son père ont pu assister au spectacle. Des 48 pays repré­sen­tés, les troupes françaises ont rencon­tré le plus franc succès auprès des Écos­sais. Comme la fanfare inter­ar­mées présente sur les Champs Élysées le 14 juillet dernier l'avait fait avant elle, la 9e brigade d'infan­te­rie de marine a inter­prété une reprise du tube de Daft Punk, "Harder, Better, Faster, Stron­ger". Mais c'est au son de la cornemuse et des tambours que s'est terminée cette soirée spéciale.

© REPORTERS

© REPORTERS
© REPORTERS