Sorties La rentrée de septembre est toujours un grand moment en matière de sorties, d'événements culturels et de découvertes. Voici un aperçu de ce qui nous attend.


L'année Ado Chale, c'est maintenant

© DR

Ferronnier, gemmologue, artisan, rêveur, curieux insatiable, Ado Chale a offert une oeuvre incroyable où les douceurs des courbes répondent à la force des matériaux. Certaines pièces sont tellement fortes qu'on n'arrive pas à imaginer comment elles peuvent être aussi aériennes dans le même temps ! Sa fille Ilona a d'ailleurs toujours souligné la douceur romantique qu'il insuffle à la matière brute.

Et la fin de l'année 2017 sera celle de cet artiste qui a aujourd'hui 89 ans.

On va d'abord à Bozar (jusqu'au 24/09) pour (re)découvrir l'homme, sa main et son trait dans une rétrospective qui couvre son oeuvre de 1966 à 2015. En jetant un oeil à sa goutte d’eau en bronze « Soleil Maya » réalisée dans les années 60 et tellement emblématique : « Elle existe en plusieurs centaines d’exemplaires, mais le refroidissement est aléatoire, et chaque fonte, chaque coulée, chaque polissage en font une pièce unique, avec ses traces, ses nervures, ses cicatrices, son âme ».

On redécouvrira son expédition en Arizona, et les troncs de bois pétrifiés qu’il a extraits du sol, rapportés à Bruxelles par bateau, tranchés et transmués en tables. Et quelques clins d’œil comme ses vitrines créées pour Hermès, son menu pour le Comme chez soi ou son tableau de bord de Rolls Royce.

Quel artiste ! Sa première monographie sortira aussi le 14 septembre, conçue par Ilona Chale, qui l'a longuement assisté dans son travail.

Exposition Ado Chale à BOZAR. Rétrospective de son œuvre du 18 août au 24 septembre. www.bozar.be et l'ouvrage Ado Chale, Ed. Aparté, 360 p. 55€ en librairie le 14/09


Et BAM, David Lachapelle est à Mons cet automne

© David Lachapelle : The House at the End of the World, 2005, Chromogenic

Le BAM accueille en 2017 une grande exposition dédiée au photographe et réalisateur américain David LaChapelle. Connu et reconnu dans le monde de la mode, de la publicité et de la photographie d’art, son œuvre est empreinte de surréalisme, d’humour et d’érotisme. Après des années à toucher un vaste public avec des œuvres mettant en scène les plus grandes stars, l’artiste ouvre un nouveau chapitre créatif en réalisant des œuvres plus conceptuelles au travers desquelles il exprime son inquiétude au sujet de problématiques écologiques et éthiques. Plus de 100 photos, évoquant toutes les facettes de sa production foisonnante, seront exposées dont plusieurs de grand format, ainsi que des clips musicaux réalisés pour des chanteurs pop-rock bien connus.

BAM Mons, du 14/10/2017 au 25/02/2018. www.bam.mons.be


Charleroi, terrain de jeux d'artistes très urbains

© Mon Colonel et Spit (c) Guy Focant

La Commission des Arts de Wallonie et la Ville de Charleroi assurent le commissariat de la troisième édition d’ART PUBLIC qui, après Namur en 2011 et Tournai en 2014, prend cette année place dans le cœur de la plus grande ville wallonne. 15 artistes ou collectifs ont été invités à présenter des œuvres intégrées dans le tissu urbain de la ville basse. Aucune thématique n’a été imposée, si ce n’est la nécessité de tenir compte de l’environnement architectural, urbanistique, naturel et surtout humain des espaces proposés.

Du 02/09/2017 au 05/11/2017 à Charleroi dans le Centre.


Les dessins ont leurs entrées : Art on Paper, édition 3

© Maurits Van De Laar Gallery — Dirk Zoete, Landscape Village or Farm later, 2014-2015

C'est toujours assez interpellant de voir à quel point le dessin peut prendre des dimensions et des directions tellement différentes ! C'est tout l'intérêt de Art on Paper qui, en plus d'être une fenêtre exceptionnelle sur un art que l'on voit moins, bénéficie d'un comité de sélection ultra pointu et super curieux qui promet une pléthore d'oeuvres aux formes neuves et alternatives. Chez Art on paper, on ne s'interdit rien, c'est ça aussi qui a plu à Bozar qui accueille la manifestation dans sa salle Terarken.

Art on Paper, du 7 au 10/09 à Bozar. www.artonpaper.be


Le haut de la ville « s'endesigne » avec Uptown Design

© DR

Septembre, depuis longtemps, est le mois du design à Bruxelles et c'est évidemment à ce moment qu'a lieu Uptown Design, un événement qui met le focus sur des designers qui investissent les boutiques du haut de la ville. Dans cette quinzaine, on découvrira les affinités électives entre des marques et des artistes designers et ce faisant, on part à la rencontre du design belge. Et notamment le 16 septembre, de 14 à 18h, une après-midi pour rencontrer les designers venus présenter leur travail. Tout ça en faisant du shopping si on en a envie, entre la rue de Namur, le boulevard de Waterloo, l'avenue de la Toison d’Or, la rue du Grand Cerf et la rue du Berger.

23 lieux accueilleront les créations de 25 designers. Nouveauté de cette édition, l’arrivée de créateurs de mode parmi les designers comme Gioia Seghers ou encore Huin Qin Pen.

Du 14/09 au 1er/10 dans le haut de la ville. www.uptowndesigntour.com


Le phénomène japonais Nendo s'empare du CID

© DR

Le Centre du Design CID installé au Grand-Hornu crée l'événement à la rentrée avec une exposition de l'artiste Oki Sato, qui travaille sur la notion de contour des objets, c'est le nendo une forme d'art avancée et non dénuée d'humour qui a décidé de s'affranchir des notions d'intérieur/extérieur et de réinventer des formes et des textures pour donner une autre impulsion aux objets et brouiller les pistes et nos automatismes visuels. L'artiste et son collectif vont s'emparer de l'ensemble des espaces intérieurs et extérieurs du CID pour le nendo-ïser ! Une expo exclusive qui montrera aussi près de 200 objets ayant fait naître le phénomène nendo.

Un événement intéressant est organisé le 17/09 : « Les sakés japonais : entre tradition et innovation », une conférence - dégustation de Fréderic Habay, le Dimanche 17 septembre de 16h à 18h. 15 euros : accès au site à partir de 15h30 + conférence Informations et réservations au 065/61.38.81 ou reservations@grand-hornu.be

Jusqu'au 1er octobre, CID, Grand Hornu. www.cid-grand-hornu.be


Les âmes grecques de Nikos Aliagas s'exposent à la galerie Art22

© Nikos Aliagas

L'animateur star de TF1 est aussi un photographe passionné qui promène ses boîtiers depuis des années avec lui. On peut voir passer brièvement les photos qu'il prend en noir et blanc lors de ses interviews dans 50 Minutes Inside, mais Nikos Aliagas va bien plus loin que cela. « Ames Grecques » est un travail de plusieurs années sur la Grèce et ses habitants dont il voulait saisir un regard, un instant, un mouvement avec une passion pour les mains qui « disent » un homme, une femme, une vie. Une quarantaine de tirages au noir et blanc très maîtrisé est à voir du 9 septembre au 8 octobre à la galerie Art22 à Bruxelles. « Les images ne manquent pas, les paradoxes non plus. Ce qui m’attire le plus dans ce pays d’ombres et de lumières, c’est précisément ce que ne dit pas la photo, l’âme d’un peuple », en dit Nikos.

Galerie Art22. 56 Place du Jeu de Balle, Bruxelles


Les 12 ans de Brussels Design September : il s'empare aussi du bas de la ville

© Vendredi Spaghetti (c) Marina Bautier

C'est un rendez-vous incontournable à Bruxelles que ce Brussels Design September qui permet un florilège d'approches de cette discipline ! L'événement souffle sa 12e bougie et propose cette année une nouveauté, celle d'envahir l'espace public dans le centre-ville. Ainsi des expositions d'artistes renommés se tiendront dans des lieux emblématiques de la ville (la Maison Horta, Bozar, le MAD). Pour cette édition, le parcours Arts & Crafts sera quant à lui dédié à la création joaillière contemporaine belge et notamment la belle (dans tous les sens du terme) Christa Reniers. Et toujours le Brussels Design Market qui est associé à l'événement et fête lui ses 15 ans à Tour&Taxis. Le parcours Arts&Crafts se focalisera cette année sur la joaillerie. Ateliers et créateurs de joaillerie contemporaine seront à l’honneur

Faites votre programme à partir du site www.designseptember.be

Les arts électroniques se découvrent à Bozar à la mi-septembre

Un festival qui est un monde à découvrir et qui pour la 6e fois offre un aperçu des arts électroniques, à la croisée des chemins entre art et technologie. La tête d’affiche du programme musical du festival est le compositeur minimaliste Jóhann Jóhannsson, déjà récompensé par un Golden Globe et nominé plusieurs fois aux Oscars, auteur notamment des bandes originales de Premier Contact et du nouveau Blade Runner.

Du 14 au 30/09, à Bozar. www.bozar.be/electronic


Et ça continue avec le BEM en octobre

Le #BEM17 c'est le Brussels Electronic Marathon, un événement qui rassemble différents happenings et concerts liés à la musique électronique à Ixelles et dans le centre de Bruxelles du 13 au 15 octobre : workshops, screenings, soirées, concerts, brunchs, animations pour enfants, installations, etc. Le programme complet est là : www.bem.brussels.


La Brussels Fine Art Fair, clap Première

© BFAF, Galerie Miquel Alzueta

Un père et son fils, bien connu dans le monde de l'art belge et international ont décidé de créer la Brussels Fine Art Fair. 35 années d'expériences pour Jean-Pierre Defossé dans l'organisation de salons d'art et d'antiquité et 20 ans de voyages pour dénicher la pièce rare en design du XXe siècle pour Nicolas Defossé, ça promet pour cette foire qui devrait être différente et maîtrisée ! Père et fils visent la variété et l’équilibre entre spécialités, styles, périodes et origines diverses, de la Haute Epoque à l’Art Contemporain, avec toute la précision du kaléidoscope !

Du 20 au 25/09 à Brussels Expo, www.bfaf.be