Sorties

Un duo d'artistes à l'humour généreux et décalé a investi une toute jeune galerie de l'hyper-centre bruxellois et y a dessiné son amour pour Bruxelles... Une façon de redécouvrir l'hyper-centre en allant à la rencontre d'un talent complice.


Arianna Musetta et Marcin Sobolev, c'est la vivacité napolitaine et la complexité russe (ou l'inverse en fait !) unies par un sens de l'humour surréaliste et contemporain et surtout une curiosité pour les autres qui se ressent dans leur oeuvre. On ajoute à ça la liberté totale de créer que les artistes se sont offerte sans hésiter et on obtient Cabinet Double Mafia, le nom malicieux de ce duo, à découvrir dans le centre de Bruxelles durant trois semaines.

Le couple créatif à répondu sans hésiter à l'invitation de la toute jeune galerie Cloître dans le centre ville et s'est installé en résidence durant un mois dans ce laboratoire artistique pour y investir les 13 mètres de mur lissé et nu, la cave voûtée (et le reste), à son gré, inspiré par cet Ilot Sacré si particulier. Sur 24 grands panneaux de bois à la structure quadrillée (des carrés représentant les pavés bruxellois), les artistes ont travaillé du matin au soir, leur trait se répondant sans qu'ils aient à se concerter.

La Russie et l'Italie n'avaient qu'à bien se tenir, c'est à la Belgique et surtout à Bruxelles, leur terrain de jeu de création préféré qu'ils ont rendu hommage à travers une fresque enlevée et généreuse, colorée et rythmée, tendre et drôle qu'on a envie d'adopter illico (et on peut !).


En duo, mille fois plus créatif


Marcin Sobolev n'est pas un inconnu dans le monde de l'art, de la mode et du graph et il a déjà bien roulé sa bosse entre des installations et des expos (Fiap Paris et différentes galeries à Paris et Bruxelles, Luxembourg, Musée d'Ixelles, ...) de Berlin à Moscou et Tbilissi en passant par Bruxelles et Los Angeles. Mais en rencontrant Arianna Musetta (un soir place Flagey, bière à la main!), l'idée du duo qui s'entraide, se protège, se nourrit et démultiplie les inspirations est vite apparu comme une évidence. Depuis près de deux ans, ils marient donc leurs traits joyeux ou romantiques, faussement naïfs et profondément poétiques avec un talent complice.

Pour Arianna et Marcin, c'était aussi une façon de rejoindre l'envie des initiateurs du projet Cloître, Bertrand Sottiaux (directeur artistique) et Thierry Sacré (cofondateur de l’asbl et développeur immobilier) de redynamiser un quartier envahi de touristes et progressivement délaissé par les habitants locaux. Ils ont travaillé la porte grande ouverte, raconté leur projet tant aux touristes qui passaient une tête curieuse, qu'aux livreurs ou aux employés du restaurant d'en face, le célèbre Ogenblick. Le couple (souvent habillé en noir) a même fait copain copain avec le chat évidemment noir du quartier qui fait désormais partie de la fresque (mais plus du monde malheureusement). Les chats ont d'ailleurs une place réelle dans leur imaginaire créatif.


Pigeon fumeur et enfant de la pluie


Résultat, c'est riche en symboles, en logos et en humour (le pigeon « racaille », la bière qui fait "pisser"), en poésie (Enfant de la pluie), en iconographie fleurie qui rappelle l'univers des matriochkas naïves et une religion exacerbée à l'italienne. Cela part avec fantaisie et maîtrise, dans tous les sens (clin d'oeil décomplexé à l'art surréaliste qu'ils aiment tant) tout en racontant une seule grande histoire, celle de leur Bruxelles, contemporaine et foutraque (les rats dans les caves, les clopes qui traînent par terre, ce drôle d'Atomium). Une histoire surtout toute pleine de gens qui lui donnent ces couleurs uniques.

Le grain de folie continue sous les voûtes de la cave avec une installation qui reprend avec pas mal d'espièglerie tous les codes de la vénération : la Napolitaine et le Russe qui vivent en eux en connaissent un bout là-dessus, vous le verrez ! Et là, cadeau, vous en saurez un peu plus sur la soeur cachée d'un célèbre petit pisseur...

Enfin en réponse à l'oeuvre débridée de Cabinet Double Mafia, les amateurs d'art pourront acquérir des panneaux ou des parties de panneaux. L'art décomplexé et généreux, on vous dit...

>> L'expo et le lieu (en plein milieu de l'Ilot Sacré) sont à découvrir du 21 juin (vernissage à partir de 18h) jusqu'au 13 juillet. Le/[Cloître] Rue des Dominicains 12 1000 Bruxelles. www.cloitre.be - Instagram : cabinet double mafia /  cloitre_12