Sorties L'hyper-centre ville est en constant changement. Mais les habitudes de shopping et de balade ont la vie dure et l'ilôt Sacré en paye le prix. Avec l'initiative pop-up "Pimp my Street", la petite rue des Bouchers s'offre autrement. Et nous, on aime.


A partir du 23 novembre et jusqu'au 7 janvier, ça va bouger du côté de la petite rue des Bouchers, vous savez cette rue minuscule qui traverse perpendiculairement la rue des Bouchers. On la connaît pour son chouette bar, le "Benelux" qui offre des soirées musicales intéressantes, une petite restauration locavore et des cocktails originaux (à côté de tous les classiques).

Il faut dire que cette petite rue, qui part pourtant de la rue Marché aux Herbes pleine de boutiques, n'est pas des plus usitées. C'est pourquoi Marion Lemesre, l'échevine des Affaires économiques, a décidé de lancer une initiative en collaboration avec les propriétaires des espaces vides du coin. 

Jusqu'au 27 janvier, ces espaces commerciaux vont accueillir des designers, des créateurs et des artisans qui auront ainsi pignon sur rue pour faire partager leur passion et montrer (et vendre) leur produits, oeuvres ou collections. De quoi avoir une petite rue de shopping supplémentaire en vue des cadeaux de Noël. Les boutiques éphémères sont repérables aux enseignes de néon bleu indiquant "Pimp my Street".

On trouvera des bijoux signés Nao et Isabelle Azais, des objets designés par Dirk de Wever, des photos de Jehanne Hupin ou necore des vêtements signés Erratum Fashion.

© DR

Cette action rejoint une série d'autres qui avaient pour but de revaloriser le quartier dans lequel se sont installés le bar Benelux donc mais aussi Le COmptoir des Galeries, Pistolet Original et prochainement une boutique Dandoy.