Voyages

Nous sommes allés voir la baie de Naples sous un autre jour, sur les traces de l'iconique Limoncello di Capri, des stars et des citrons de Sorrento au goût incroyable.


On pourrait vous parler de Pompei, de l'ambiance inimitable et tellement italienne de Naples, du volcan Vésuve qui surplombe tout, de l'île de Capri (qui est finie, merci Hervé Vilar pour cette chanson qui rythme jusqu'à l'obsession tout city-trip dans cette contrée méditerranéenne). On pourrait vous en mettre plein la vue avec l'hôtel de luxe Quinsisana, vous parler de la douceur de l'air, du bleu de Prusse de la mer, des citronniers et orangers qui sont partout et donnent cette inimitable touche d'exotisme à la moindre placette et à tous les virages des routes escarpées. Mais tout ça, vous le savez déjà, que vous soyez allé ou non dans la baie de Naples, tant ce morceau de côté italienne est mythique.


Parce que cela fait briller les yeux de tout le monde quand vous en parlez

© Reporters

Mais pourquoi Capri a-t-elle un tel pouvoir de séduction ? Parce que l'île possède des côtes escarpées, des petites maison construites à flanc de montagnes, des ruelles pour se perdre, des vues panoramiques, des hôtels chic, qui sont naturellement attirants et qui ont attiré des stars du monde entier ! Ensuite, l'Histoire et les histoires ont fait le reste... Parler de Capri c'est évoquer Jackie Kennedy, Ingrid Bergman, Brigitte Bardot époque « Le Mépris », Sofia Loren, Rita Hayworth, Clark Gable, Ali Khan, Zsa Zsa Gabor ! Plus récemment Rihanna ou Cara Delevingne... Et désormais Cristina Cordula qui vient de s'y marier !

Nous voici dans la lumière des stars.... et surtout dans la lumière inimitable de la Méditerranée ! Arpentez les somptueux jardins d'Augustus au panorama qui fait s'exclamer. Non loin allez humer l'air du célèbre parfumeur Carthusia puis grimpez vers le Belvedere Cannone, sur les hauteurs de Capri avec une vue incroyable sur les Faraglioni.

Cependant, méfiez-vous : en été, il peut y avoir 100 000 personnes qui y débarquent par jour ! Invivable...


Pour connaître l'adresse "place-to-be" du charmantissime hôtel où le Limoncello original, le Limoncello di Capri est né, à Anacapri

© DR

Pier Paolo Pollio est né dans le Limoncello. Il est l'arrière-petit-fils de Vincenza Canale, l'inventrice du limoncello qui connut un véritable succès grâce à Mariantonia, sa fille qui décida de le produire en quantité industrielle mais toujours de façon artisanale.

Tout commença donc dans une petite auberge où Vincenza, puis Mariantonia accueillaient avec simplicité des touristes dans un jardin de citronniers. Désormais, c'est Pier Paolo qui s'occupe de l'établissement devenu un charmant boutique-hôtel sur les hauteurs d'Anacapri et propose un véritable havre de paix avec piscine, chambres classes, vue sur mer et un restaurant, le Zagarra (c'est le nom de la fleur du citronnier) qui compte parmi les meilleurs de la ville. Le risotto aux fruits de mer est à tomber... Pour ceux qui connaissent l'excellent restaurant italien Racines à Bruxelles, c'est l'établissement préféré de son chef ! Pas mal comme recommandation.

>> Casa Mariantonia, Via G. Orlandi, 180 – 80071 Anacapri - www.casamariantonia.com


Parce que l'on peut y dormir dans des agroturismo sur les hauteurs de Sorrento au milieu des jardins de citronniers et d'orangers, avec vue sur toute la baie

© DR

Loin, très loin de l'agitation de Capri, il y a les jardins d'agrumes de Sorrento. Ces plantations ont toutes le label IGP et produisent des citrons de calibre moyen à gros. Le citron de Sorrento est très spécial : il est très parfumé, sa pulpe est très douce, il n'a quasi pas de pépin et il mûrit tranquillement (cela prend de 8 à 14 mois pour obtenir un bon citron!) sous les pagliarelle, les nattes de paille qui le protège du soleil en été et du froid en hiver. Il est récolté à la main de février à mai. Tout ça fait que le citron de Sorrento coûte beaucoup plus cher que celui de Sicile ou de Sardaigne mais la production s'écoule facilement entre les producteurs de Limoncello, de miel, de pâtisseries, ... C'est la Rolls Royce du coin.

Les producteurs de citron couplent souvent leurs activités avec l'agro-tourisme : on peut donc y dormir, visiter ce qui ressemble à un paradis et manger les plats de la mamma avec des vues incroyables sur la mer et des parfums de citron enivrants.

C'est le cas au Giardini di Vigliano, la ferme de Peppino, formidable petit monsieur qui a plus de 80 ans et qui s'occupe toujours de ses agrumes en famille ! Une parenthèse extraordinaire loin du bruit de la côte et un accueil hautement chaleureux.

>> Agriturismo il giardino di Vigliano Via Vigliano 1/A - 80061 - Massalubrense - http://agriturismovigliano.it/


Pour y boire des aperitivo nouvelle tendance à base de Limoncello di Capri avant d'aller manger des pasta alla vongole à Sorrento

© DR

De Sorrento, on retient une cité un peu figée dans le temps, années 30, années 50 avec ses hôtels perchés vertigineusement sur la falaise, en surplomb de la mer et qui portent des noms comme l'Excelsior, le Majestic ou encore Grand Hotel Riviera.

De là, on part vers Capri. Le Limoncello di Capri est populaire dans toute l'Italie mais ici, dans sa région de naissance, on le consomme volontiers un peu plus ! Et surtout, on le boit désormais en cocktails mais aussi en granité : son goût de citron ni trop acide, ni trop sucré le rend rafraîchissant et surprenant. Une vraie découverte à s'offrir en regardant la mer depuis le port, dans le petit bar blanc aux couleurs du Limoncello di Capri. Des recettes de cocktails à base de Limoncello sont ici

Au retour, on vous conseille de vous arrêter chez Zi'Ntonio (soit chez l'Oncle Antonio), une trattoria dans le vieux centre de Sorrento qui prépare des spaghetti alla vongole comme jamais : les spaghetti y sont cuits al dente tout en ayant le mérite d'être très chauds, ce qui est rare ! On profite d'autant plus des coquillages généreusement nichés dans la pasta... Si on en mange trop, on fait passer efficacement et surtout avec plaisir avec un verre de Molinari Sambuca, delicioso...

>> Via Luigi De Maio, 11 80067 - Sorrento (NA) - www.zintonio.it


Pour visiter l'usine de Limoncello di Capri, un cube transparent ouvert au public où l'on voit toute l'histoire du citron

© Reporters

On peut y voir voit chaque étape de fabrication de cette boisson apéritive et digestive à base de zestes de citron. Préparée selon la recette originale inventée par Vincenza Canale, la première à avoir tiré une liqueur délicieuse des citrons de son jardin. C'était au XIXe siècle... Produit à Capri pendant des années, le limoncello est fabriqué depuis 1 an dans l'usine de Sorrento, au beau milieu des plantations de citrons naturels dont elle a besoin.

Le limoncello, c'est des zestes de citron que l'on fait macérer dans de l'alcool à 86° pendant une semaine. Ensuite, on filtre et on mélange la préparation avec de l'eau et du sucre. Voilà, c'est tout !

La pulpe n'est pas jetée, elle servira à fabriquer du miel au citron, de la marmelade, du chocolat al limone, de l'huile d'olive au citron, ...

De là, on sirote un granité al limoncello, un cocktail Limoncello & Tonic, une crème de Limoncello, une grappa de citron, ... en regardant la baie en contrebas, et l'on se prend en photo dans la petite Fiat 500 orange mis à disposition. La Dolce Vita, quoi.

>> Strada Statale della Penisola Sorrentina, 80062 Meta, sur la route nationale reliant Sorrento à Naples - http://www.limoncello.com/en/transparent-factory/


Pour les fans de pasta, il y a Gragnano non loin de Naples : le village où sont nées les pâtes

© Pexels

Vous imaginez le rêve, chers amoureux des pâtes ? Aller là où tout a commencé, où les spaghetti, fusilli, penne, lasagna sont nés au monde ! Gragnano est située sur les hauteurs des monts Lattari, avec vue sur la côte amalfitaine. Vous y verrez des pâtes qui sèchent encore sur des claies en bois. Un peu folklorique bien sûr mais les pâtes de Gragnano répondent cependant à une indication géographique protégée stricte qui veut que les pâtes soient faites avec 100 % de blé italien, des filières uniquement en bronze, de l'eau de source locale et au moins 30 % de protéines.

>> On peut y visiter certaines usines de pâtes comme La fabbrica della Pasta, Pasta dei Campi