Voyages

Monter haut, sourire et repartir avec des étoiles plein les yeux : découvrez ces deux capitales autrement.


Paris. Londres. Deux capitales au capital sympathie énorme. Ces deux villes, vivantes et enivrantes, ont la cote auprès des Belges adeptes des citytrips. Le groupe de tourisme TUI le constate. “Même après les attentats, dont les deux villes ont souffert tant émotionnellement, humainement qu’à un niveau économique, ces deux capitales restent la destination phare de ceux qui souhaitent faire des week-ends en couple ou en famille ”, note-t-on chez TUI Belgium. C’est pour cette raison que le tour-opérateur proposera prochainement de visiter ces villes “autrement” , pour offrir la possibilité aux Belges de découvrir les deux capitales sous un nouveau jour. Pour les visites de ces villes, facilement accessibles en train (Eurostar et Thalys), on va en prendre plein la vue. Dans tous les sens du terme.

On prend d’abord de la hauteur à Londres , en grimpant au sommet de The Shard . Le gratte-ciel qui domine Londres est haut de 306 mètres. Au 69e étage, on profite d’une vue à 360 degrés à couper le souffle pour peu que le ciel soit bien dégagé. On cherche, on repère et on regarde le Palais de Westminster, le London Eye, l’Elizabeth Tower (Big Ben) ou encore la Tamise en se disant qu’ils ont l’air incroyablement petits. Ensuite, les amateurs de viande et de steak peuvent se régaler chez Smith&Wollensky (qui a également une cave à vin très impressionnante), avant de découvrir la comédie musicale ( musical ) de leur choix.

© Novotel
Novotel

Pour continuer dans la lancée et en prendre plein les yeux, le Novotel de Canary Wharf (certes un peu décentré) a une salle de petit-déjeuner et un bar avec des vues somptueuses sur la ville.

Enfin, histoire de prolonger le plaisir, en prendre plein la vue dans le train, c’est possible aussi ! Sous la Manche, Eurostar propose une expérience de réalité virtuelle aux plus curieux. Il faut d’abord monter des lunettes particulières, en carton épais, dans lesquelles on glisse notre smartphone connecté au WiFi (s’il y en a : la connexion est fort instable et nous n’avons pas pu, la première fois, y accéder quand nous le désirions). Ensuite, on navigue dans les eaux calmes et apaisantes de l’oceanarium, à la découverte des animaux marins. C’est doux, léger. Et familial : idéal pour faire passer le temps (à l’aller et au retour) aux petits qui trouveraient le voyage fort long.

© Pexels

À Paris , le voyage est à la fois gustatif et sensoriel. Et incroyablement souriant. En journée, on peut découvrir la ville dans une 2 CV et provoquer les sourires des Parisiens et des touristes. On ronronne comme le moteur de cette voiture iconique, on regarde la ville qui défile devant nos yeux. Si le toit est ouvert, on a les cheveux au vent et on peut profiter d’autant mieux de l’ambiance particulière de la Ville Lumière et découvrir divers recoins de la capitale française depuis le véhicule.

Le sourire ne quitte pas notre visage quand on décide d’aller sur le Rooftop (le toit aménagé en terrasse) du Mama Shelter . Cet hôtel est à la fois jeune, cosy, décontracté et très moderne. Il propose des chambres agréables et accessibles aux familles, mais aussi la possibilité de venir bruncher le dimanche matin dans une ambiance feutrée et très chaleureuse.

© Mama shelter
Mama Shelter

Le paroxysme est probablement le luxe de pouvoir manger (à un prix somme toute accessible à tous) en terrasse, au pied de la Tour Eiffel. L’une des descendantes du célèbre architecte Gustave Eiffel, Coco Coupérie-Eiffel, est à la tête du Café de l’Homme avec son associé, Christophe Bonnat. Forts de leurs expériences respectives et de leurs carnets d’adresses incroyables, les associés ont donné au restaurant ses lettres de noblesses : on y mange bien, dans un cadre somptueux (réservez une table en terrasse en soirée, face à la Tour Eiffel quand il fait beau), les hôtes sont extrêmement sympathiques et la note n’est pas trop salée à la fin.

La nuit, on rejoint le Mercure Paris Montmartre et on s’endort en admirant la Basilique du Sacré-cœur et les toits de Paris. Magique.

Adresses à retenir à Paris

Mama Shelter  Pour un brunch dominical au chaud, dans une ambiance cosy et familiale ou une soirée sur le rooftop en été : le Mama Shelter a mille facettes. Un véritable coup de cœur ! Adresse : 109, rue Bagnolet, à 75016 Paris Chambre double dès 79 €, selon les périodes et disponibilités. Promo pour une suite familiale avec deux chambres dès 159 €/nuit.

Café de l’Homme  Place du Trocadéro, 75016 Paris www.cafedelhomme.com.

4 roues sous 1 parapluie   www.4roues-sous-1parapluie.com Tél. : 00 33.1.58.59.27.82.

Adresses à retenir à Londres

The Shard   306 mètres de haut. 69 étages. Vue à 360 degrés au sommet. L’endroit idéal pour voir Londres, tout en sirotant un cocktail. Ouvert, en hiver, de 10h à 19h (dimanche à mercredi) et de 10h à 22h (Jeudi à vendredi). Dès le 26 mars, tous les jours de 10h à 22h. Entrée : 18 € (15,95 £) par adulte et 11 € par enfant, si réservé online , en avance. Sinon, il faudra débourser 23,50 € par adulte et 17 € par enfant.

Novotel Canary Wharf   La déco de l’hôtel, ses nombreuses possibilités professionnelles et privées sont des must, mais ne valent rien à côté de la vue dont on dispose quand on prend le petit-déjeuner. Le panorama nous absorbe et invite à la rêverie, après avoir laissé le moment d’euphorie passer. Chambres doubles disponibles dès 109 £ (121 €). Bémol : il faut un bon quart d’heure de marche avant d’arriver au métro qui mène au centre.