Voyages On sait que voisin de l’Afrique du sud, la Namibie est un pays qui connaît un tourisme en développement. Mais saviez-vous que 27 fois plus grand que la Belgique, il est destiné avant tout aux amoureux de la nature et des grands espaces ?

Ce qui est important c’est qu’on voit nos dents", nous explique, lors d’une excursion dans le Grootberg, notre guide Kanu, montrant par là l’importance pour les Namibiens du sourire et de l’accueil. A chaque étape ce n’est que "comment allez-vous", "votre voyage se passe bien" ? Ajoutez à cette gentillesse, du soleil, une flore et une faune variées ainsi que des paysages grandioses, et vous obtenez un cocktail étonnant et envoûtant.

Dunes de Sosusvlei

Formées par l’accumulation de grains de sable transportés par les vents d’est sur des distances assez considérables, parfois depuis l’intérieur du Kalaharies, les dunes de Sossusvlei se trouvent à côté du canyon de Sesriem, à l’intérieur du parc de Namib Naukluft. Les dunes s’élèvent à plus de 375 mètres au-dessus de la rivière Tsauchab. Certains touristes ne visitent le pays que pour ces élégantes montagnes de sable dont la couleur rouge varie au fil de la journée. Le meilleur moment pour la visite : tôt le matin, notamment parce qu’il y fait moins chaud.

Trois dunes sont accessibles au public. La plus haute a été baptisée Big Daddy. Si certains se contentent de rester au pied de la dune, prenant notamment la pose devant les quelques dizaines d’arbres morts de l’ancien lac asséché, rien ne vaut la vue d’en haut. Il faut compter une bonne heure de montée dans le sable pour arriver au sommet. Mais l’effort en vaut la peine. L’immensité du désert s’offre au regard, avec une nouvelle fois cette impression de bout du monde.

Etosha

© S.B.

D’une superficie de 22 000 m² (les deux-tiers de la Belgique), le parc national d’Etosha offre une faune abondante. A part le buffle, on peut y apercevoir les autres fameux "big five" (lion, panthère, éléphant et rhinocéros). Plus de 340 espèces d’oiseaux y ont été recensées. C’est durant l’hiver - l’été dans l’hémisphère nord - que les chances de voir des rassemblements importants sont les plus grandes. Pendant cette période de sécheresse, les animaux se retrouvent aux points d’eau. L’une des caractéristiques principales du parc est un marais salant si grand qu’il peut être aperçu de l’espace.

Fish River Canyon

© S.B.

Deuxième plus grand canyon au monde après le Grand Canyon américain, le Fish River Canyon est situé à l’éxtrême sud du pays, près de la frontière avec l’Afrique du Sud. Un peu en dehors des circuits classiques, cette merveille de la nature vaut pourtant le détour. Autant dire qu’il est plutôt impressionnant, avec ses 160 kilomètres de long, 27 de large et 550 mètres de profondeur. Il est le résultat d’un processus géologique ancestral qui a commencé il y a 2 milliards d’années. La randonnée la plus fameuse à faire sur place est de loin le Fish River Hiking Trail. D’une durée de 3 à 5 jours, elle mène les visiteurs au fond du canyon sur un parcours de 85 kilomètres. On peut aussi y descendre dans le cadre d’un trail d’une journée.