Voyages On sait que le Maroc est surtout prisé pour ses grandes villes que sont Marrakech, Agadir ou Casablanca… Mais saviez-vous que sa petite ville portuaire d’El Jadida, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco et plutôt méconnue, mérite d’être visitée ? Découverte Aude Quinet à El Jadida

Au Maroc, on le sait, les villes les plus prisées par les touristes sont Marrakech, Agadir, Casablanca, Fès,… Destination appréciée des touristes marocains mais plus méconnue des touristes européens, la ville portuaire d’El Jadida - dans la région Doukkala -, offre une escapade authentique digne d’intérêt. Située à 96 km de Casablanca, El Jadida (que l’on traduit "la nouvelle ville") aussi appelée Mazagan de son nom ancien, avec une population croissante de 214 000 habitants, est l’une des villes en voie de développement dans le domaine touristique, attirant de plus en plus de visiteurs locaux et étrangers même si ceux-ci se font encore rares.

Elle plaît dû à sa proximité avec la ville de Casablanca mais aussi à sa situation au bord de l’océan Atlantique, ce qui lui permet de profiter de températures clémentes. Avec son charme, sa tranquillité et sa plage de sable fin, El Jadida peut être une étape d’un long voyage au Maroc.

Une ville fortifiée authentique

Cité portuaire édifiée par les Portugais au début du XVIe siècle en tant que zone stratégique pour des échanges commerciaux vers les Indes, El Jadida ne fut reprise par les Marocains qu’en 1769. Les Portugais y construisent une citadelle flanquée de quatre tours. Quelques années plus tard, une ville se forme autour de la citadelle que les Portugais entourent de fortifications. L’on parcourt aujourd’hui la cité dite "portugaise" à pied sur le chemin de ronde, et dans le dédale des ruelles où l’on croise d’ailleurs les habitants de celle-ci.

La cité offre par ailleurs depuis ses remparts une vue splendide sur la baie, le port, le marché aux poissons ou encore le phare Sidi Bouafi qui, depuis près d’un siècle, guide les marins à l’entrée du port.

Enserrée dans de hauts murs, le calme remplit cette cité pourtant vivante. Au niveau de la porte de la mer, par laquelle sont repartis les Portugais autrefois, des enfants y jouent au ballon.

A noter qu’aujourd’hui, la ville s’étend bien au-delà de ces remparts. L’on peut notamment se balader sur une digue à proximité de la cité portugaise ou sur les marchés alentours.

Autre incontournable de cette cité fortifiée : la mystérieuse citerne portugaise. Cette vaste salle souterraine composée de majestueuses voûtes fut construite en même temps que la citadelle. Elle servit probablement de salle d’armes avant d’être utilisée comme réserve d’eau. Séduit par le jeu d’ombre et de lumière, Orson Welles y tourna une scène d’Othello en 1952.

A voir également, l’église de l’Assomption construite dans le style manuélin qui constitue un trésor du patrimoine marocain. Autant d’atouts qui valent à cette cité de charme d’être inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.

A quelques kilomètres d’El Jadida, la petite ville d’Azemmour mérite également le détour avec son passé historique millénaire.

Une région méconnue

Située à une heure en voiture de l’aéroport de Casablanca, la région Doukkala vit essentiellement de la pêche et de l’agriculture (choux, concombre, pomme de terre, oignons, aubergines, citrouilles, courgettes…). La région est également connue pour ses vignes, ses haras, ses longues plages de sable fin… Le poisson y est excellent et on ne peut bien évidemment passer à côté du traditionnel couscous ou du tajine. Quant à l’artisanat marocain, il est réputé pour sa bonne qualité (sac en cuir, babouches,…).

Lors de votre séjour, le Maroc a cette particularité de vous plonger dans un bain exotique mêlant histoire, chaleur, couleurs et saveurs traditionnelles, qui vous assurent un dépaysement total.


Une station balnéaire

Telle l’une des histoires des milles et une nuit, comme sorti de nulle part, l’hôtel de luxe Mazagan Beach&Golf Resort est construit au sein d’un immense écrin de nature, face à l’océan, le long de la plage d’El Haouzia. Occupé tant par des locaux que des touristes étrangers, cet hôtel 5 étoiles est situé dans la région Doukkala, dans la province d’El Jadida, à 90 km au sud de Casablanca, et à 17 km d’El Jadida.

Ouverte depuis 2009, 370 millions de dollars américains d’investissements furent nécessaires pour mettre cette station balnéaire sur pied dans le cadre du Plan Azur mis en place par le gouvernement marocain pour faire de la région d’El Jadida l’un des pôles touristiques du pays.

Seul hôtel sur cette vaste plage, celui-ci comprend 500 chambres et suite, un spa, un night-Club, une salle de fitness, une ferme typique marocaine, le plus grand casino d’Afrique du Nord, des salles de conférence, 67 villas privées pour résidents, un parcours de golf de 18 trous et 7 km de plage. L’hôtel est construit sous la forme d’une fastueuse médina. Au centre, une immense piscine invite à la détente. Malgré sa grandeur, l’hôtel offre une garantie de calme et de tranquillité. Côté gastronomie, l’hôtel dispose d’une variété de restaurants. Prévu pour des séjours seul, en couple ou en famille, le bâtiment propose une large palette d’activités et d’animations pour les adultes (quad, équitation, sports nautiques…), les enfants et les ados. L’un des atouts de cet hôtel est notamment le baby club, le club enfant et le club ado où sont mis à disposition : jeux, ordinateurs, mini salle de cinéma, mini discothèque…