Voyages

En Amérique du Sud, la paix ouvre des portes. Et c’est notamment le cas en Colombie où le retour au calme offre des perspectives inouïes et comblent des désirs d’ailleurs, emplis de jungles et de plages encore à l’état sauvage. Soyez les premiers à découvrir ou à redécouvrir les saveurs du pays du café.

Réputation sulfureuse, histoire fascinante… Cela fait bien longtemps que la Colombie  excite l’imaginaire des voyageurs en mal d’aventure. Désormais pacifié, ce pays considéré comme l’un des plus beaux d’Amérique du Sud peut enfin assouvir leurs désirs d’ailleurs. Aujourd’hui, la Colombie est touristiquement un pays sûr. Et ce ne sont plus les FARC et autres milices paramilitaires qui font résonner son nom, mais ses plages de rêve s’étalant tant sur la côte atlantique que pacifique, ses forêts tropicales très préservées, ses parcs naturels somptueux… Et puis ses sommets, ses volcans, ses parcs nationaux et ses villages pleins de vie.

© WANTOTRAVEL

Con mucho gusto !

Parce qu’ils sont les premiers à retrouver la route de la Colombie, les néo-voyageurs sont accueillis à bras ouverts par une population en mal d’échanges et de rencontres. Posez le pied à l’aéroport de Bogota, situé à 2.600 mètres d’altitude, et retenez votre souffle. Vous serez accueilli par des sourires et une vraie curiosité. Au-delà des façades en Technicolor et des trésors de l’art précolombien, c’est la chaleur des Bogotanos qui vous enflammera. Vous voyagez avec des enfants ? Préparez-vous à les voir s’empiffrer de jus de fruits, de glaces et de bonbons, offerts par des gens qui ont le cœur sur la main. En stéréo, leurs expressions vous transportent dans un monde de douceur et de bienveillance : « Con mucho gusto » (« Avec grand plaisir »), « A la orden » (« À votre service ») ou « Como va mi amor » sont autant de sucres d’orge qui ponctuent les conversations.

La Colombie en pleine renaissance

La Colombie vit une mutation. Vous voulez en avoir le cœur net ? Cap sur Medellín ! L’ex-siège des grands cartels, synonyme de violence, est aujourd’hui symbole de renouveau, et pas seulement architectural. Dans un autre style, l’ancienne ville coloniale Cartagena de Indias n’a rien à lui envier. L’idée de ce coucher de soleil face à la mer nous fait frissonner rien qu’à l’écrire.

Mais déjà la montagne, la jungle, les vallées et les collines nous tendent les bras. C’est parti pour la route du café… qui pourrait bien mener sur les côtes du choco. Baleines ou tortues, selon les saisons, y assurent l’animation. Pure nature et culture, c’est le cocktail colombien.

L’instant ultime

Se perdre dans la nature colombienne est une expérience qui en vaut réellement la peine. Vous pouvez effectuer un trek d’un ou deux jours dans la vallée de Cocora. Le décor y est incroyable !

© WANTOTRAVEL

Une experte, quatre conseils

Amélie Desrousseaux, travel designer et spécialiste de la Colombie au sein de l’agence de voyages WantoTravel, donne quatre conseils aux voyageurs tentés par un séjour dans le pays  :

1. « Apprenez quelques mots d’espagnol avant de partir. Cela vous permettra de vous débrouiller un minimum, la plupart des Colombiens ne parlant pas un mot d’anglais. »

2. « Découvrez Medellín durant la Feria de las Flores , quand la ‘‘ville de l’éternel printemps’’ se pare de milliers de fleurs. Et ne manquez pas le défilé des silleteros , les paysans locaux, qui portent sur leur dos d’incroyables structures en bois. »

3. « Dans les rues de Bogota, privilégiez Uber plutôt que de héler le premier taxi qui passe. Vous y serez en sécurité et éviterez ainsi de prendre des risques inutiles ou de vous faire arnaquer. »

4. « Goûtez la cuisine de rue, notamment la arepa con todo arrosée de refajo (mélange de bière et de Colombiana, soda local). »

Avant de partir

- La meilleure période : toute l’année, à l’exception de la période située entre mi-octobre et mi-décembre, car c’est souvent la saison des pluies.

- Se déplacer sur place : si le bus est le moyen de déplacement des Colombiens, il est très lent et peut donner des nausées dans les virages, le réseau routier n’étant pas excellent. Mieux vaut privilégier l’avion, sachant que la Colombie dispose de cinq aéroports internationaux.

- Décalage horaire : la Colombie est à GMT – 5h00 toute l’année. Vous aurez donc sept heures de décalage en été et six heures en hiver.

L’agence de voyages WantoTravel récompense les lecteurs de La Libre. Rendez-vous sur www.wantotravel.be et profitez de conditions particulières en demandant votre devis avec le code promo « JACK 1 ».