Voyages Un moment très attendu par les Japonais et les touristes du monde entier.
      

Chaque année, les sakura, cerisiers du Japon, symbolisent le retour du printemps. Leurs délicates petites fleurs roses ou blanches éclosent et transforment littéralement le paysage des villes et campagnes.

La floraison se déroule du sud au nord du pays entre mars et mai et ce, pour seulement quelques semaines. Comme on peut le voir sur la carte du site touristique du Japon, tous les arbres ne fleurissent pas au même moment. Ces dates estimées des premières floraisons se basent sur les précédentes recensées.

A l'origine, les paysans célébraient en grande pompe l'éclosion des fleurs pour avoir de bonnes récoltes.

Un succès intarissable

Alors que les toutes premières fleurs sont apparues il y a seulement quelques jours, on peut déjà voir le monde affluer pour admirer les arbres de couleur rose. Les Japonais sortent leur matériel de pique-nique pour profiter de leur éclat et de leur parfum. En effet, le hanami est une pratique ancestrale que les citoyens attendent avec impatience : assis sur des couvertures, ils peuvent rester dans le silence des heures à contempler les fleurs.

De nombreux événements sont organisés en l'honneur du cerisier et du retour du printemps, vécu comme une période de renouveau et de lumière. Au-delà de l'aspect esthétique, c'est donc un phénomène spirituel très personnel qui envahit le coeur des Japonais à cette période de l'année. Elle marque à la fois la fragilité de toute chose et la beauté de manière générale.

Le parc d'Ueno à Tokyo avec ses 1 000 cerisiers en particulier est une visite incontournable pour les touristes. Autre endroit fort pour se ressourcer et réaliser de magnifiques photos : la région montagneuse de Yoshino.

Des images magiques !







© Japan weather Association