Voyages

Il y a quelques années, la ville semblait condamnée par son passé industriel. Aujourd’hui ultramoderne, Lodz devient une destination de city-trip hypertendance.


Troisième plus grande ville de Pologne après Varsovie et Cracovie, Lodz est une destination de City Trip atypique et captivante. Pour comprendre son paysage actuel, il faut évoquer son passé de celle qu’on surnomme la Manchester polonaise.

La ville a connu un essor fulgurant au XIXe siècle grâce à ses industries textiles de coton, de laine et de lin. Lodz s’est développée sous l’occupation russe, attirant des migrants allemands et une importante population juive, ce qui lui a valu le titre de ville aux quatre cultures (polonaise, juive, allemande et russe) même si elles sont beaucoup moins présentes aujourd’hui.

L’ancienne cité industrielle, sinistrée dans le courant du XXe siècle et encore davantage après la chute du communisme, a su se reconvertir en revitalisant la ville, en dynamisant l’économie tout en concentrant ses efforts sur les aspects sociaux et culturels, en rénovant son patrimoine pour en faire des lieux de loisirs et artistiques branchés, le tout en quelques années à peine. Ce n’est pas un hasard si la Pologne a proposé Lodz pour la candidature à l’Exposition Spécialisée en 2022 autour du thème ville réinventée.

La Manufaktura

© DR

La Manufaktura en est un exemple flamboyant. Ce centre où se côtoient commerces, lieux de culture, services et divertissements, est situé au nord du centre-ville. Aujourd’hui, les 28 hectares abritent de nombreux restaurants et cafés, un hôtel de luxe, un cinéma, un théâtre, une discothèque, deux musées, des équipements sportifs, une place centrale de 3 hectares qui devient patinoire en hiver et plage urbaine avec beach-volley en été. Dans le passé, il s’y trouvait le complexe d’usines d’Israel Poznanski, tellement immense et complet que les ouvriers ne quittaient jamais leur lieu de travail, même pour leurs maigres loisirs.

Inaugurée en 2006, la Manufaktura est devenue un endroit très populaire pour les habitants de Lodz, non seulement pour le shopping, mais pour les loisirs. Il est fréquenté par 20 millions de visiteurs chaque année et constitue une attraction touristique majeure de la ville.

OFF Pietrowska

Autre projet de revitalisation réussie : OFF Piotrkowska, ancienne usine de coton de Franciszek Ramisch, construite en 1879. Il s’agit aujourd’hui d’un endroit très tendance qui regroupe des studios de mode, de design et d’architecture, des ateliers d’artistes, des magasins avec divers produits d’alimentation bio ou branchés et divers objets design, ainsi que des cafés, des restaurants et des clubs de musique qui attirent la grande foule en soirée.

Le tout sur une surface de 1,3 hectare, soit bien moins que la Manufaktura, mais mieux située : le quartier OFF donne directement sur la rue Piotrkowska, rue principale de Lodz. Ici, les installations anciennes n’ont pas été rénovées, ce qui donne un cachet plus authentique à ce patrimoine industriel pourtant réhabilité. Des festivals et événements trendy y sont organisés.

Fabryczna

Encore en mutation, le quartier de la nouvelle gare est à visiter pour son grand écart entre le passé et le futur. Entre les chancres et les ruines de l’industrie passée et les bâtiments futuristes que sont la nouvelle gare, la Fondation pour l’Art Mondial co-créée par David Lynch. Le réalisateur américain a racheté pour l’euro symbolique une ancienne usine électrique nommée EC 110. Elle se trouve à côté de la nouvelle gare centrale de Lodz, Fabryczna, sur un terrain de 90 hectares qui est destiné à devenir le nouveau centre-ville.

Le planétarium

Le tout nouveau planétarium de Lodz fait sensation. Son écran de 14 mètres de diamètre sert de toile à la projection de films d’une définition époustouflante. La salle de 110 places sert beaucoup aux groupes scolaires, mais il est possible aux touristes de découvrir des films traitant d’astronomie pour le grand public. Le soir, le planétarium est ouvert pour des projets plus artistiques et musicaux mêlant des images à couper le souffle.

Le cimetière juif

Le cimetière de Lodz, fondé en 1892, est situé dans la partie sud de l’arrondissement de Baluty, sur une petite colline. C’est la plus grande nécropole juive de Pologne et d’Europe en termes de surface avec 42 hectares et plus de 230.000 personnes ensevelies, dont environ 45.000 tués dans la période du ghetto. Pendant l’occupation allemande, le cimetière est devenu une partie du Ghetto et était connu comme le cimetière à Marysin.


En pratique

Comment y aller

Avion et train  Même s’il existe un aéroport à Lodz, il n’existe aucun vol depuis la Belgique. Prendre un vol Ryanair ou Brussels Airlines au départ de Bruxelles ou Charleroi pour Varsovie. Un train direct rejoint Lodz en moins de 2 heures.

Où dormir

Stare Kino Cinema Residence   Piotrkowska 120, 90-006 Lodz. Ce sympathique hôtel, moyen de gamme, a ouvert en 2013 dans un ancien cinéma. Il propose des chambres ou des suites de type apparthotel décorées selon des films célèbres comme Autant en emporte le vent, Titanic, Il était une fois l’Amérique, Casablanca… Bon plan : les prix dégringolent pendant les vacances scolaires car la ville est majoritairement désertée par les hommes d’affaires.