Voyages

Le piétonnier de Bruxelles a fait couler beaucoup d’encre depuis son inauguration en juin 2015. Et pourtant, la plupart des grandes métropoles disposent aujourd’hui de leur zone piétonne. Et il y en aura même une de plus en 2020, et pas n’importe laquelle : le maire de Londres, Sadiq Khan, vient en effet d’annoncer que, d’ici à trois ans, Oxford Street deviendrait totalement piétonne. Un projet qui vise à améliorer la qualité de l’air à Londres, s’ajoutant au péage urbain entré en vigueur en 2005.

D’une longueur de deux kilomètres, Oxford Street est l’une des plus grandes artères commerciales d’Europe et une des plus fréquentées de Londres : la rue est parcourue par plus de 4 millions de personnes par semaine. Actuellement, les voitures y sont déjà interdites, de 7 heures à 19 heures, sauf le dimanche. Mais les bus et taxis peuvent encore l’emprunter - et ils sont très nombreux à le faire. Tous les véhicules en seront donc bannis dès 2020, ce qui devrait rendre l’endroit totalement "safe" pour tous les visiteurs.

Le passage en zone piétonne aura lieu en deux temps, même si le timing n’est pas encore précisé : la rue sera d’abord fermée aux bus et taxis à partir de sa partie est jusqu’à Oxford Circus. Dans un deuxième temps, le piétonnier s’étendra jusqu’à Tottenham Court Road et Marble Arch.

© Reporters
Actuellement, Oxford Street connaît le passage constant des célèbres bus rouges à "double-deck".