Voyages

Vous aimez le bleu ? Toute la palette des bleus ? Du bleu à n’en plus finir, à 360 degrés, de la mer au ciel ? Cap sur la Polynésie française et ses 118 îles : Tahiti, Bora Bora, Moorea, Huahine, les îles Marquises… Protégez vos yeux : le soleil y éblouit autant que la beauté des paysages !

Première escale, Tahiti. La plus grande des îles de la Polynésie française est aussi la plus développée, même si elle reste un confetti perdu dans l’immensité de l’océan. Posez-y vos valises. Pas longtemps, juste le temps de rassurer votre horloge biologique !

© WANTOTRAVEL

Viens dans mon faré

Les choses sérieuses débutent à Moorea, l’île la plus proche de Tahiti. Vous avez certainement emmené vos tongs. Logique, au pays du sable blanc. Mais ce sont de bonnes chaussures de marche qu’il vous faudra pour partir à la rencontre de la population locale. La superficie de Moorea vous autorise à la randonnée, profitez-en ! D’autant que les Maoris semblent vous attendre. L’éloignement de la Polynésie du reste du monde en fait une contrée réservée aux happy few . Les « locaux » les accueillent comme des frères. D’emblée à tu et à toi, ils vous emmènent dans leurs farés (les habitations polynésiennes traditionnelles), refuges du « no stress » .

Plus que parfait

Cap sur Huahine ! Le sortilège vous envoûte dès l’atterrissage. Des forêts denses et huit petits villages qui vivent de vanille, d’amour et d’eau fraîche, celle du lagon cristallin. Huahine, c’est « l’île secrète », comme on l’appelle là-bas. L’île « plus que parfaite », c’est sa voisine, Bora Bora. Tout y est, le grand cône de rochers, les cocotiers… Et toujours ce soleil qui ne vous quitte pas des yeux. L’Océanie est décidément un continent magnifique.

Polynésie : Welcome to Paradise !

Ceux qui en veulent plus - parce que Brel, parce que Gauguin, parce que le paradis a peut-être une antichambre… - profitent de leur proximité pour filer aux îles Marquises. Et là, à trois heures de vol, ils changent de décor : si les spotlights et l’océan sont toujours omniprésents, on monte dans la gamme des bleus. Et on oublie le sable fin pour la rudesse de ces « grosses patates » rocheuses sur lesquelles les vagues se fracassent. Bienvenue dans la vie sauvage, aux origines de la culture maorie. Bienvenue au plus profond de vos émotions. Définitivement, le Grand Jacques avait raison.

L’instant ultime

Déjeuner sur un motu (îlot de sable corallien), les pieds dans l’eau, un barbecue de langoustes et du lait de coco… On fait la sieste, l’amour, et puis on revient. Robinson a une fin !

Une experte, trois conseils

Valérie Bastin, travel designer et spécialiste de l’Océanie au sein de l’agence de voyages WantoTravel, donne trois conseils aux voyageurs tentés par un séjour dans le pays :

1. « La Polynésie n’est pas exclusivement réservée aux couples en lune de miel. Ces îles du bout du monde s’ouvrent aussi aux familles, qui découvriront les petites auberges de charme ou qui dormiront chez l’habitant, tellement accueillant. »

2. « Pour la visite aux marae, lieux de culte et d’offrande, prévoyez un bon répulsif anti-moustiques, qui vous attendent nombreux pour ce moment spirituel. Idem au bord de l’eau pour admirer le coucher du soleil. »

3. « Embarquez à bord d’une pirogue traditionnelle dans la baie de Matavai, au nord de Tahiti, et revivez l’arrivée de l’explorateur britannique James Cook en 1769. Tradition et émotions. »

Avant de partir

- La meilleure période : d’avril à fin octobre, avant la saison des pluies, quand la température est agréable.

- Se déplacer sur place : on se déplace avec des petits avions d’une île à l’autre pour avoir le temps de découvrir trois ou quatre îles.

- Décalage horaire : la Polynésie est à GMT - 10h00 toute l’année. Vous aurez donc 12 heures de décalage en été et 11 heures en hiver .

L’agence de voyages WantoTravel récompense les lecteurs de La Libre. Rendez-vous sur www.wantotravel.be et profitez de conditions particulières en demandant votre devis avec le code promo « JACK 1 ».