Voyages

Découvrir une nouvelle ville, cela engendre généralement de passer pour un touriste en bonne et due forme. Mais pour une fois, rangez la carte trop grande pour être lue en pleine rue, laissez vos chaussures de marche au placard et prenez-vous pour un local. Juste pour une fois.

New York City, c’est la ville dans laquelle Harry est tombé amoureux de Sally, Carrie Bradshaw a lancé sa carrière et Holly Golightly a passé son temps à rêver. Dans la Big Apple, tout, ou presque, est possible. Et parfois, pour vivre pleinement l’expérience d’une nouvelle ville, il faut sortir des sentiers battus et connaître les coins et recoins qui ne sont pas répertoriés dans les guides traditionnels.

Et le guide parfait du bobo new-yorkais, c’est la série Netflix "Master of None", que l’on peut pratiquement qualifier de mine d’or. Encensée par la critique et lauréate de trois Emmy Awards et d’un Golden Globe, "Master of None" vous emmène dans la "ville qui ne dort jamais" et vous donne presque l’envie de vous y installer. On a testé pour vous.

Brooklyn, le nouveau Manhattan

Faites donc comme Dev et Francesca, deux des personnages principaux de la série, et sortez un peu de Manhattan, parfois trop bruyante et trop fatigante. Direction Brooklyn, l’arrondissement le plus peuplé de New York avec ses 2 millions et demi d’habitants.

Autrefois rejeté par les New-yorkais, Brooklyn est devenu, depuis le début du 21e siècle, l’un des arrondissements les plus populaires, notamment en raison des loyers moins onéreux que sur l’île de Manhattan. Et pour les touristes, il est devenu une petite pépite à ne pas rater.

© PIXABAY
Évitez de traverser l’East River en empruntant le Brooklyn Bridge, qui vous épuisera plus qu’autre chose et préférez le métro. Première étape : Dumbo, acronyme pour Down Under the Manhattan Bridge Overpass. L’histoire dirait que les locaux ont décidé d’ajouter le dernier mot afin de ne pas appeler le quartier "Dumb", qui signifie "idiot" en anglais. Bordé de petits parcs en bord de rive, ce petit quartier chic offre l’une des plus belles vues de l’île. C’est l’occasion de flâner, même en hiver et de ne pas lésiner sur les photos qui vont impressionner tous vos proches.

De là, prenez un bateau-taxi et rejoignez facilement le quartier de Williamsburg, situé au nord de l’arrondissement de Brooklyn.

Williamsburg, "hipsterland"

Après une balade sur l’East River, vous accosterez à l’East River State Park et comprendrez tout de suite que Williamsburg, c’est le lieu de résidence des "Millenials" en quête de tranquillité et d’inspiration. Vous ne croiserez personne au-delà de l’âge de 40 ans dans ce quartier en pleine gentrification.

Pour déguster un cocktail original ou une bière locale, foncez au rooftop de l’hôtel The William Vale, le Westlight. La vue sur Manhattan est à couper le souffle. En été, la terrasse ouverte est idéale pour parfaire son bronzage et en hiver, la vue n’en est pas moins obstruée puisque le bar est entièrement vitré.

 
Une fois vos papilles en ébullition après un apéritif, baladez-vous autour du McCarren Park pour dénicher la petite perle dans laquelle vous restaurer. Les petites brasseries aux lumières tamisées ne manquent pas dans ce quartier animé de Williamsburg. L'une des jonctions les plus sympathiques et typiques de quartier au nord de Brooklyn, est l'avenue Bedford. A la recherche d'une petite douceur, d'un bar, d'un restaurant ou des vêtements vintage, c'est l'endroit rêvé.

L'île aux mille facettes

S'il y a maintes et maintes choses à voir, visiter et déguster à Brooklyn, il serait dommage de négliger Manhattan, qui est et reste un kaléidoscope de cultures, cuisines et architectures. L'un des "landmarks" les plus photographiés et pourtant sous-estimés, c'est le Washington Square Park. Sous un petit rayon de soleil, c'est l'endroit idéal pour se reposer sur un des bans en pierre, observer le va-et-vient des étudiants de la New York University, dont les bâtiments se trouvent dans les alentours et siroter un bon latte.

© REPORTERS
Les rues et avenues interminables et bondées de voitures vous saoulent au bout de quelques jours, allez vous ressourcer à Central Park ou le long de la High Line. Cette dernière est un parc linéaire urbain suspendu, qui était autrefois une ligne de chemin de fer trop dangereuse en raison de sa situation en hauteur. Cet espace de verdure vous offrira des vues étonnantes de Manhattan, des installations modernes pour vous prélasser et l'occasion de faire des photos à couper le souffle.

© REPORTERS
En terme de restauration, laissez tomber les classiques Starbucks, Burger Kings et Prêt-à-manger. Préférez plutôt déguster un excellent sandwich chez Parm, vous réchauffer avec un café chez Think Coffee ou vous rafraîchir avec une glace chez Morgenstern's. 


> Si vous souhaitez découvrir l'un des restaurants, bars ou cafés de la série "Master of None", deux sites (Thrillist et Matadornetwork) les répertorient pour vous faciliter la tâche et préparer au mieux votre futur voyage à New York.