Buzz télé La polémique enflait depuis samedi : la chroniqueuse de l'émission "On n'est pas couché" Vanessa Burggraf avait reproché la mise en place d'une réforme de l'orthographe à l'ancienne ministre de l'éducation Najat Vallaud-Belkacem. Celle-ci n'a pas manqué d'éclater de rire tout en accusant la jeune femme de diffuser des "fake news" (fausses infos). Laurent Ruquier est sorti ce lundi de son silence pour défendre sa protégée lors d'une interview à Buzz TV.

"Vanessa Burggraf n’a rien inventé"

"Ce n’était pas une approximation. C’est un fait : il y a eu une réforme de l’orthographe appliquée dans les écoles. Simplement, Najat Vallaud-Belkacem n’avait pas pris l’initiative de cette réforme. Sauf que cette réforme est passée lorsqu’elle était ministre de l’Éducation...", corrige-t-il. "Tout ce que Vanessa Burggraf a pu dire, ce n’est absolument pas une fake news. C’est une information que j’ai lue dans Le Figaro, dans des tas de journaux. Vanessa Burggraf n’a rien inventé". Et de s’en prendre à l'ancienne ministre : "La seule fake news, c’est de dire que Vanessa Burggraf a fait des fake news. Madame Belkacem est fragile en ce moment, elle vient de perdre son emploi au gouvernement et, en plus, elle n’est pas sûre d’être à nouveau députée".


Une réforme établie en... 1990

Cette réforme a bien été décidée en 1990 et prévoit une simplification de l'orthographe comme par exemple une disparition partielle de l'accent circonflexe sur le "i" et le "u". Mais ces simplifications sont réellement entrées en application dans les programmes scolaires à partir de 2008. C'est seulement sur rappel en 2015 que les rectifications ont été prises en compte par les éditeurs et ce, à partir de la rentrée 2016.