Buzz télé La confrontation très attendue entre Edouard Philippe et Jean-Luc Mélenchon n'a pas vraiment eu lieu dans "L'émission politique" ce jeudi soir sur France2. 

A la place d'un combat féroce, on a pu voir un duel agrémenté d'amabilités républicaines et de quelques "estocades" bien senties de part et d'autre, comme le raconte le Huffington Post français.

Alors, au lieu de s'attarder sur le débat lui-même, les internautes se sont intéressés aux cheveux de Jean-Luc Mélenchon. En effet, de nombreux Français observaient une couleur violette sur la tête du leader de la France Insoumise.

Sur Twitter, on commentait et se moquait de Jean-Luc Mélenchon qui se serait fait faire une couleur "mémère", alors qu'il arbore à l'ordinaire une crinière poivre et sel.

Alors les explications de cette coloration étaient diverses. Certains plaidaient la maladresse du coiffeur pendant que d'autres trouvaient une explication beaucoup plus politique: le député voudrait démontrer, y compris physiquement, qu'il pouvait être tendre et calme, et non pas qu'en rage et fureur. Enfin, les plus féroces y voyaient un moyen stratégique de déstabiliser Edouard Philippe.


Finalement (et logiquement), il s'agissait simplement de l'effet donné par des spots mauves tournés vers Jean-Luc Mélenchon.

Les internautes se sont régalés

Le débat avait aussi débuté par un éclat de rire général après que la journaliste Léa Salamé ait rebaptisé le député "Edouard Mélenchon". Rien de mieux pour alimenter la Toile.

Plus tard, Edouard Philippe a tenté une petite blague, capillaire également, envers le journaliste François Lenglet. Celui-ci parlait de l'avenir de l'Oréal suite au décès de Liliane Bettencourt. "Je ne suis pas un spécialiste des shampoings", a déclaré Lenglet, avant que le Premier ministre ne lui réponde: "Vous êtes mon avenir en la matière". Le journaliste face à lui étant chauve, Edouard Philippe a même dit "la question venant de vous, ça surprend".