Buzz télé

"Si Vanessa Burggraf s’en va, Laurent Ruquier pense à vous", voici la petite bombe médiatique que Thierry Ardisson, proche de Laurent Ruquier et de la productrice de l’émission Catherine Barma, a balancée samedi soir dans Salut les Terriens !

Selon le présentateur de C8, c’est Sonia Mabrouk, journaliste à Europe 1 et sur la chaîne Public Sénat, qui aurait été choisie pour remplacer l’actuelle chroniqueuse de France 2. Alors que celle-ci semblait surprise par l’information ("je ne le savais pas"), Thierry Ardisson s’est voulu très insistant, voire affirmatif : "Ben moi je vous le dis, préparez-vous."

Après Les éric (Zemmour et Naulleau), Natacha Polony, Audrey Pulvar, Aymeric Caron ou encore Léa Salamé, c’était au tour de Yann Moix (depuis deux saisons) et Vanessa Burggraf cette saison de prendre la relève. Avant un nouveau changement en la personne de Sonia Mabrouk ? "Je ne suis pas trop dans la culture du clash ni de la confrontation, s’est-elle défendue. Ce n’est pas ma marque." Et Thierry Ardisson d’insister. "Vous refuseriez On n’est pas couché ?" "On ne me l’a pas encore proposé, a-t-elle rétorqué, ce n’est pas le cas pour l’instant."

La reine du clash ?

Celle que l’on décrit comme l’étoile montante du journalisme français s’est pourtant fait remarquer pour son accrochage avec l’essayiste Marwan Muhammad à qui elle a vertement reproché de "faire son miel sur l’Islam et de maintenir les musulmans dans une position victimaire".

Venue promouvoir son livre d’entretiens avec sa grand-mère tunisienne Le monde ne tourne pas rond, ma petite-fille (Ed. Flam­ma­rion), Sonia Mabrouk n’y est pas allée de main morte. "Moi ça me fait toujours rire les professionnels qui parlent au nom de tous les musulmans et qui parlent au nom de l’Islam, a-t-elle ainsi expliquée, défendant bec et ongles son avis face à l’intellectuel quelque peu déboussolé par ces attaques. Pardonnez-moi monsieur mais je tiens à vous le dire, vous êtes une caricature, une imposture pour moi; donc si je suis restée sur ce plateau c’est par correction pour Thierry Ardisson. Vous ne représentez rien, absolument rien. Et ce que je veux dire, c’est qui peut parler au nom des musulmans, personne, eux-mêmes […] Ceux qui font leur miel sur l’Islam ne représentent rien."