Buzz télé Souvenez-vous, le chroniqueur de l'émission "Touche pas à mon poste" Gilles Verdez avait, malgré lui, créé un gros malaise lors de sa demande en mariage sur le plateau de l'émission.

Alors qu'il déclare sa flamme à sa compagne Fatou, entourée de roses rouges et de chroniqueurs en pleurs, la jeune femme n'a pas la réaction espérée. En effet, au lieu d'un "oui" sans hésitation, Gilles Verdez a plutôt eu droit à un "oui, je veux bien" peu enthousiaste.

Une réaction rapidement relayée sur les réseaux sociaux où les internautes n'ont pas traîné à évoquer un complot, une pression du direct, un "oui" forcé et surtout un moment très gênant.

Suite à ces multiples réactions, le chroniqueur a décidé de justifier la réaction de sa fiancée.

"En fait, Fatou, si elle vient ici, c'est parce qu'elle aime bien les gens ici, elle vous aime bien, elle aime bien l'émis­sion, mais c'est quelqu'un de très réservé. Elle ce n'est pas son métier la télé, elle dirige un insti­tut de beauté, elle n'est pas habi­tuée, donc ici l'ambiance est inti­mi­dante c'est vrai. Et si elle vient, c'est vrai­ment parce que c'est un acte d'amour pour moi. Elle vient pour ça unique­ment. Elle ne savait pas effec­ti­ve­ment que j'allais la deman­der en mariage. [...] Tout va bien! Elle a été tota­le­ment surprise [...] Elle est extrê­me­ment pudique, elle protège aussi ses enfants, sa famille, et dans sa culture, on ne montre pas ses senti­ments, et moi qui suis très exubé­rant, c'est vrai que ça a créé un écart", a-t-il expliqué.

Une justification qui ne conviendra certainement pas à tout le monde. Notons que les internautes ont même créé le hashtag #FatouGate.