Buzz télé

Dans l'émission "Quotidien", Martin Weill a pour habitude de ne jamais laisser tomber l'affaire. Peu importe ses interlocuteurs, il fait tout pour obtenir une réponse à ses questions. Malheureusement pour lui, une dame n'a pas hésité à sortir l'artillerie lourde pour le faire partir.

A l'approche du deuxième tour de l'élection présidentielle, le journaliste de "Quoditien" s'est rendu à Hayange, ville de Moselle dirigée par un maire FN, dans l'idée de parler de ce parti aux habitants. Dès son arrivée, il décide donc d'interroger deux dames qui attendaient le bus. "Vous êtes de Quotidien? J'en ai rien à foutre", lui assène directement l'une d'elles. Le ton est donné. 

Intrigué par cet accueil, Martin Weill va alors tout faire pour tenter de comprendre pourquoi ces dames sont à ce point énervées contre lui et son équipe. Il leur demande plusieurs fois pourquoi elles ne veulent pas répondre à ses questions. L'une d'entre elles, finissant par perdre patience, décide alors de le frapper avec son sac afin de lui faire comprendre qu'il ne devait plus insister. Lucide, le journaliste a finalement décidé de renoncer pour aller interviewer quelqu'un d'autre.