Insolite

La Clericus Cup, le Mondial de football des hommes d'Eglise organisé depuis sept ans au Vatican, reprend ses droits ce week-end avant le début du Conclave pour l'élection du nouveau pape, après avoir été suspendu à la suite de la démission de Benoît XVI. Sur les terrains de l'Oratoire de Saint-Pierre, 355 prêtres et séminaristes de 56 pays reprennent la compétition pour la 2e journée de la petite coupe du monde de football de l'Eglise catholique.

Organisée par le Centre sportif italien (CSI), la Clericus Cup est née il y a sept ans d'une idée de l'actuel secrétaire d'Etat Tarcisio Bertone. La journée de samedi s'ouvre avec le match vedette entre les deux leaders du groupe B, les Italiens de la Madonna Celeste del Mater Ecclesiae contre les "Bleus" du Séminaire Gallico.

Les Français n'ont jamais réussi à battre leurs adversaires de samedi, mais cette année il peuvent compter en attaque sur le puissant capitaine Sadio, véritable machine à marquer d'origine sénégalaise. Dans l'autre match du groupe, ce sera la fumée noire pour le vaincu entre la Gregoriana, l'équipe de l'Université jésuite, et les Aztèques du Col Mex, battus lors de la 1re journée.

Dimanche se jouent les matches des groupes C et D, toujours à deux pas du Vatican. Avant d'entrer dans la Chapelle Sixtine, certains cardinaux pourront penser un peu à leur équipe de football, du Portugais José Saraiva Martins au cardinal Wilfrid Fox Napier, archevêque de Durban.

La saison dernière, le cardinal de Sydney, George Pell, était assis sur le banc lors de la finale gagnée par les North American Martyrs. Après l'élection du pape, la Clericus reprendra. L'équipe la plus titrée est Italienne: les Romains de Redemptoris Mater (2007, 2008 et 2010).