Insolite Le tout frais champion du monde du 800 mètres est un habitué des interviews décalées... A Londres, il n'a pas dérogé à ses habitudes !

Vainqueur surprise du 800 mètres aux championnats du monde d'athlétisme de Londres, le très sympathique Pierre-Ambroise Bosse, habitué des interviews venues d'ailleurs, est encore parvenu à se mettre le public dans la poche au moment de passer devant la caméra de France 2 et le micro de Nelson Monfort !

Commençant d'entrée par une imitation plutôt réussie de ce dernier, l'athlète français a enchaîné et régalé, évoquant la mésaventure qu'il a vécue la nuit précédant la course: "Non, mais c'est vrai ce que je vais vous dire, c'est une histoire vraie. Je pense à moi, hier soir. Il était à peu près autour de minuit et demi, j'avais une bouteille en main comme celle-ci. Je reçois l'appel d'un ami, il m'appelle au téléphone et je jette cette bouteille que je croyais avoir fermée, je la jette sur mon lit et je sortais d'une conversation pas très intéressante avec Jimmy Vicaut (...) Quand je raccroche au bout de vingt minutes, j'arrive sur mon lit, et il y avait cette bouteille qui s'était vidée quasiment intégralement avec une grosse tache. Et s'en suit un séchage de sèche-cheveux (...) Et j'étais pendant vingt minutes et je me suis dit 'Pourquoi pas moi'? J'avais cette course en tête à ce moment-là. (...) Il n'y a que moi pour mouiller mes draps sans fille la veille d'une finale mondiale !"

A l'occasion de la journée mondiale du chat, l'athlète a aussi fait une petite dédicace à son félin, Rabs, "Ca veut dire 'Rien à branler' au pluriel !"En Anglais aussi

Dans la zone mixte, le Français s'est également invité sur le plateau anglophone d'Eurosport, où il a fait étalage de son excellent niveau dans la langue de Shakespeare. "Je suis un joueur de casino et j'ai tout joué sur le rouge aujourd'hui. Le 7 rouge. Et ça arrive parfois. (...) Je n'avais pas de plan de course, je l'ai fait au feeling ! Je vais battre mon record de bière."


Un superbe finish

Le Français est parvenu à s'extraire à 200 bons mètres de l'arrivée et à résister au retour des principaux favoris pour s'offrir le plus beau titre de sa carrière.

Encouragé par Lavillenie

Alors que le perchiste français était en pleine finale de son concours, il n'a pas hésité à aller soutenir son pote le long de la piste ! Une image qui a également fait le tour des réseaux sociaux.

Un habitué !

Ce n'est évidemment pas la première fois que l'athlète français se fait remarquer en zone mixte. Régulièrement interrogé puisque très bon client pour les médias, il ne manque jamais d'envoyer une dédicace à son chat... et faire le buzz par la même occasion. Une technique comme une autre pour se faire connaitre du grand public quand on pratique une discipline qui n'est pas vraiment la plus populaire !