Insolite
Avant le premier tour, Fillon - lourdement rattrapé par les affaires, avait besoin de paraître "plus fun" afin que les électeurs votent pour lui. 

Son équipe aurait alors décidé de miser sur les sourcils de l'homme politique. Ceux-ci particulièrement touffus font en effet partie intégrante de ses traits les plus remarquables et sont exagérés dans les caricatures. L'idée était donc de mettre au point des "lunettes-sourcils", c'est-à-dire des lunettes de soleil surmontées de touffes de poil. 15.000 paires de lunettes auraient donc été commandées, le tout pour la modique somme de 30.000 euros, explique Le Point. Elles devaient être distribuées avant le premier tour. Des t-shirts "je ne sourcille pas, je vote Fillon" devaient accompagner l'accessoire.

Seulement voilà : Myriam Lévy, conseillère en communication du candidat LR, aurait catégoriquement refusé ce projet. "Ce qui était de la simple auto-dérision a été jugé abaissant et susceptible d'écorner sa présidentialité", confie un membre de l'équipe au journal.

Finalement, ces lunettes auraient donc été confinées dans une caisse d'où elles ne ressortiront probablement pas tout de suite.