Les chats, pitres du Net

I.D. (st.) Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Insolite Maru qui saute dans des boîtes, Nora qui joue du piano, "Keyboard Cat" Vous ne les connaissez pas ? Et pourtant. Ces boules de poil ont été vues des millions de fois sur YouTube. On dit que les chiens sont les meilleurs amis de l’homme. Mais, depuis quelques années, les chats sont devenus les meilleurs amis du Web.

Le phénomène des "lolcats" ("lol", l’équivalent de "MDR", "mort de rire", dans le language SMS) n’est pas tout récent. Les premières photos datent de 1870 ! Récemment découverte par un internaute, la collection, appelée "The Brighton Cats", est l’œuvre du photographe britannique Harry Pointer (1822-1889). Quelque 200 photographies mettent en scène des chats dans des positions plus ou moins ridicules. Mais, à l’époque, malheureusement pour lui, Internet n’existe pas encore. La popularité des lolcats daterait de 2001. A l’époque, les premiers clichés de félins font fureur sur les forums. C’est en 2005 que le terme lolcats est créé. Il est inventé sur 4chan, un forum anglophone anonyme, et décrit une photo de chat accompagnée d’une légende humoristique. Suite à la création de YouTube en février 2005, les photos laissent la place aux vidéos.

Et celles-ci cartonnent. Le 28 décembre 2006, une compilation de vidéos intitulée "Funny Cats" est postée sur YouTube. Elle deviendra la vidéo de chats la plus visionnée sur le site avec plus de 70 millions de vues aujourd’hui.

D’autres vidéos rencontreront un franc succès. Le 7 juin 2007, "Keyboard Cat" est diffusée sur YouTube. A ce jour, plus de 25 millions d’internautes ont vu la vidéo. Mais le plus célèbre de ces chats, c’est Maru, né au Japon le 24 mai 2007. Ce matou, dont les vidéos le montrent s’introduisant dans des emballages en carton, a totalisé plus de 67 millions de vues entre juillet 2008 et novembre 2010. Un livre de photos et deux DVD ("I Am Maru" et "Maru Deshu") ont même été commercialisés. Ce succès n’étonne pas Catherine Morin, comportementaliste. Interrogée dans le journal "Le Matin", elle explique que "le chat est très doué pour adopter des postures mignonnes ou originales qui font craquer. En plus, il est photogénique. Il y a par ailleurs une part d’anthropomorphisme. Le chat a une tête et un comportement qui nous renvoient à ceux d’un bébé. Et ça touche ! D’autant que les gens adorent observer les animaux qui ont des attitudes humaines". Aujourd’hui, les vidéos de lolcats se multiplient sur le Web. Pas moins de 1 500 vidéos de chats sont postées quotidiennement sur Youtube. Des articles ont été publiés sur le sujet et une thèse de 98 pages datant d’août 2011 a même été consacrée au phénomène. Elle est l’œuvre de Kate Miltner, une étudiante britannique à la London School of Economics (LSE). Dans la conclusion de son étude, Kate Miltner tente de démontrer que les lolcats sont plus qu’une simple collection de photos de chats. Selon elle, ils permettent aux "gens d’exprimer leurs émotions, de rentrer en contact avec d’autres personnes et de créer une identité de groupe".

En plus de nous faire rire, les fantaisies de ces matous auraient donc d’autres vertus. Notamment celle de nous rendre plus intelligent, faisant participer les internautes au fonctionnement d’une intelligence collective.

Ceci explique le succès des lolcats. Ils permettent à des gens, qui partagent le même humour, de créer des liens et de s’épanouir au sein d’une communauté. Des conclusions bien sérieuses pour un sujet qui le semble un peu moins, diront certains, mais qui est devenu un phénomène planétaire. Au point que le premier festival mondial du film de chats aura lieu cet été aux Etats-Unis. Les passionnés de lolcats ont donc rendez-vous le 30 août à Minneapolis, dans le Walker Art Center. Organisatrice de l’événement, Katie Czarniecki Hill veut rassembler les amoureux des lolcats. "C’est une expérience. C’est intéressant de voir si les gens pensent que c’est stupide, génial ou une perte de temps. Mais j’aime l’idée que tout le monde admette aimer les vidéos de chats", explique-t-elle. Alors, fans de lolcats, à vos claviers. Vous pensez que votre matou est le meilleur du monde ? Une vidéo de chat vous a scotché devant votre écran ? Jusqu’au 30 juillet, il est possible de voter pour sa vidéo préférée en entrant l’URL de celle-ci sur un formulaire disponible sur Internet. Le gagnant aura le privilège de voir son chat vedette projeté sur grand écran le jour du festival.

Publicité clickBoxBanner