Insolite Fervente militante du "Made in France", Marine Le Pen n'a de cesse de répéter qu'elle défend les intérêts de la France face au mondialisme supposément incarné par son adversaire au second tour de la présidentielle (Emmanuel Macron, NdlR.).

Pas de chance pour elle, les caméras de BFM TV sont tombées sur une faille lors de son meeting tenu à Villepinte ce lundi. Pensant éviter toute polémique, l'équipe de la candidate du FN a décidé de couper les étiquettes des polos (blancs avec une rose bleue brodée) distribués à ses militants à l'aide de ciseaux. L'objectif semble limpide: cacher le nom du pays où ils ont été confectionnés.

Malheureusement, le polo exposé sur le mannequin est passé entre les mailles du filet et a révélé la supercherie quant à sa provenance: Made in Bangladesh. Le pays asiatique, frontalier avec l'Inde, est réputé pour sa main d'oeuvre bon marché et sa production de textiles à bas coût.

A ce propos, le responsable du stand n'a pas su trouver une excuse valable à la question "Pourquoi l'étiquette a été coupée ?", se contentant de répondre "Ça, je ne peux pas vous dire madame". Ce dernier s'est d'ailleurs quelque peu perdu en tentant de justifier que la broderie avait, pour sa part, été faite en France. "Nous, nous demandons à ce que les produits soient fabriqués en France. Ce qui a été le cas puisque le brodage (sic.) a été fait en France. La finition est française."