Insolite La scène est racontée par le Canard Enchaîné dans son édition de ce mercredi 10 mai. 

Elle se déroule lundi, à Paris, pendant les commémorations du 8 mai. Plusieurs hommes politiques sont présents et attendent les présidents, François Hollande et Emmanuel Macron. Alors, pour faire passer le temps, on fait des blagues. Gérard Larcher, mais aussi Jean-François Copé ou même Nicolas Sarkoy, s'en donnent à cœur joie, mais avec des fortunes diverses.

Gérard Larcher, président du Sénat, a choisi, faute d’originalité, d'envoyer une pique envers Jean-Vincent Placé, secrétaire d'Etat écologiste. Celui-ci a la fâcheuse image de l'homme qui tente de se placer (sans jeu de mots) partout où il y a une place à prendre. "Vous avez entendu la dernière nouvelle ? lance Gérard Larcher. Jean-Vincent Placé a été arrêté : il s'était introduit dans le coffre arrière de la voiture de Macron."

Jean-François Copé lui aussi choisit de surfer sur l'élection toute fraîche d'Emmanuel Macron. "Macron vient d'envoyer un bouquet de fleurs à Penelope avec ce mot : "Merci, je vous dois tout." "

Enfin, gardons pour la fin la blague de l'ancien président, Nicolas Sarkozy, au futur ancien président, François Hollande qui vient lui serrer la pince. "Bienvenue au club" lance Nicolas Sarkozy. Le club des retraités, bien sûr.