Sarkozy: "Vous n'avez pas invité notre ami l'accro au sexe ?"

L. Be. Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Insolite Le moment est surréaliste. Après Marine Le Pen et François Bayrou, c'est au tour de Nicolas Sarkozy d'être l'invité de Michel Denisot sur le plateau de l'émission de Canal +. Le moins que l'on puisse dire c'est que le président français s'est lâché.

Après la diffusion du zapping montrant un homme obsédé par le sexe, la réaction du candidat UMP en a surpris plus d'un à commencer par le présentateur du Grand Journal. "Vous n'avez pas invité notre ami accro au sexe, là ?" a demandé, tout sourire, Nicolas Sarkozy. Pris de court, Michel Denisot ne sait que répondre. C'est donc un gros moment de solitude pour le candidat UMP qui continue pourtant: "Il y avait un monsieur bizarre".

Le présentateur confie qu'il ne connait pas le nom de l'individu, ce à quoi le candidat-président répond: "Je le regrette pour vous: Un homme élégant. Je me suis dit que c'était la nouvelle ligne éditoriale de Canal +". Le président ne semblant pas connaitre le principe d'un zapping, les chroniqueurs lui expliquent que les images proviennent du programme d'une autre chaîne de télévision.

"Entre l'agité de la CGT et l'accro au sexe... c'est le reflet de la télé ? Mais vous savez que dans la vraie vie, il n'y a pas que ça. Là, on fait de la publicité à tout ce qu'il y a de plus extrémiste. La vraie vie, c'est des gens qui travaillent, qui s'aiment, qui élèvent leurs enfants, ce n'est pas ça..." poursuit tout de même Nicolas Sarkozy avant de demander si "l'accro au sexe" est un comédien. Tentant de mettre un terme à cet échange, Michel Denisot lui explique qu'il a découvert la séquence en même temps que lui.

Cela ne convainc par le président français qui ne veut pas lâcher le morceau jusqu'à en décontenancer les chroniqueurs. Si Nicolas Sarkozy voulait passer lui aussi dans un zapping, il semble sur la bonne voie.

Publicité clickBoxBanner