Insolite

Cette histoire s'est passée à Lianyungang, dans la province du Jiangsu, à l'est de la Chine.

Cai, 28 ans, en a manifestement eu marre de perdre son temps dans les embouteillages alors qu'il n'avait qu'une seule envie : rentrer chez lui. Afin de remédier à ce problème, il a décidé de prendre les choses en mains. Il s'est rendu sur LA route qui lui faisait perdre le plus de temps, un pot de peinture à la main. Comme on peut le voir sur les images de surveillance publiées par la police locale, l'homme s'est alors mis à peindre une flèche sur la route. Ainsi, au lieu d'être réservée aux personnes qui tournaient à gauche, la voie à laquelle il s'est attaqué aurait pu être également empruntée par les usagers désirant aller tout droit.

Malheureusement pour lui, il a été pris en flagrant délit.

Face à la police, il a expliqué en avoir marre que son bus soit systématiquement coincé à cette intersection. Le problème étant que, même si le feu passe au vert, les véhicules ne peuvent pas avancer puisque la majorité des gens va tout droit. Cette voie de circulation est donc engorgée, contrairement à la voie de gauche sous utilisée. L'idée de permettre aux automobilistes d'utiliser la voie de gauche pour aller tout droit n'était donc pas forcément mauvaise mais bien entendu illégale. D'autant qu'il a carrément redessiné un emplacement pour pouvoir tourner à gauche un peu plus loin. Il aurait non seulement pu causer des accidents mais également se faire tuer par la circulation. 

Il a donc écopé d'une amende de 1000 yuans (127 euros). La police, elle, a effacé les traces de peinture pour remettre les marquages au sol comme ils étaient.