Insolite La prison de Santa Rosa, en Argentine, a été le théâtre d'un étrange fait divers.

La police a décidé d'abattre un pigeon en plein vol à cause de suspicions fortes qu'ils avaient à l'égard du volatile. Baptisé "narcopigeon", l'oiseau avait été dressé pour livrer de la drogue aux prisonniers de l'Unité 4 du centre pénitentiaire. Une communication de la prison va clairement dans ce sens, photo à l'appui: "le pigeon portait petit sac de toile en forme de sac à dos dont l'intérieur était rempli de stupéfiants."

© PRINTSCREEN

Les allées et venues régulières de l'animal avaient éveillé les soupçons des policiers. Ces derniers ont été bien inspirés puisque 7,5 grammes de cannabis, 44 pilules de Rivotril et Clonazepam (un médicament aux propriétés sédatives, hypnotiques et anxiolytiques) tout comme une clé USB.