Insolite A l'heure actuelle, il n'y a que quatre spécimens de baleines blanches répertoriés.

Les baleines à bosse blanches, qui pourraient s'avérer être les albinos de l'espèce, vivent la grande majorité de l'année en Antarctique et migrent dans les eaux australiennes pour mettre bas. L'amateur qui a eu la chance de faire cette incroyable rencontre pense avoir reconnu la baleine Migaloo à Hastings Point en Australie, elle-même découverte en 1991 et qui avait déjà été aperçue l'an passé dans les mêmes eaux.

D'après les spécialistes, la taille de cette dernière est pourtant inférieure à celle de Migaloo. Il s'agirait peut-être du "fils de Migaloo" comme il a été surnommé. 

Depuis 24 ans, seulement quatre baleines à bosse blanches ont été observées ce qui en fait une espèce protégée. Willow qui se déplace principalement dans l'océan Arctique. Migaloo et Bahloo (vues en 2008) qui se partagent le territoire de la Barrière de Corail. Et, enfin, le "fils de Migaloo" récemment observé.

Beaucoup de questions restent en suspens quant à la couleur du cétacé. Les baleines blanches sont-elles vraiment albinos ? Impossible à dire à l'heure actuelle. Certains scientifiques en doutent puisque Bahloo et Willow ont des tâches noires sur le corps marquant la présence de mélanine. D'autres chercheurs pensent à du leucistisme ou à un cas extrême d'hypopigmentation.