Alzheimer: Pfizer et Johnson & Johnson arrêtent des essais en phase 3

AFP Publié le - Mis à jour le

Société

Les laboratoires pharmaceutiques américains Pfizer et Johnson & Johnson ont annoncé lundi soir l'arrêt des essais en phase 3 (finale) d'une nouvelle molécule censée combattre la maladie d'Alzheimer. Pfizer et Janssen Alzheimer Immunotherapy, filiale de Johnson & Johnson, ont indiqué que des essais de la molécule "bapineuzimab" chez des patients atteints d'une forme légère ou modérée de la maladie d'Alzheimer n'avaient pas débouché sur les améliorations espérées pour les capacités cognitives ou fonctionnelles.

C'est la deuxième fois en moins d'un mois que ces laboratoires annoncent une déception pour cette molécule.

Le 23 juillet ils avaient indiqué que les objectifs cliniques n'avaient pas été atteints au cours d'un essai clinique de phase 3 chez des patients porteurs du gène ApoE4, qui accroît les chances d'avoir la maladie, tout en indiquant que des essais se poursuivaient sur des patients porteurs et non porteurs du gène ApoE4, aux Etats-Unis pour Janssen et en Europe pour Pfizer.

Cette fois les laboratoires annoncent que "le développement clinique en phase 3 du bapineuzumab en intraveineuse est arrêté pour la maladie d'Alzheimer légère à modérée".

Johnson & Johnson a indiqué que cet échec le conduirait à faire passer une charge de 300 à 400 millions de dollars dans ses résultats du troisième trimestre.

Publicité clickBoxBanner