Société

Ce 21 juillet, la Belgique célèbre sa fête nationale, en mémoire du 21 juillet 1831, date à laquelle Léopold de Saxe-Cobourg prêta serment en tant que premier roi des Belges. Depuis, notre nation a connu bien des changements et bien des réformes. La Belgique a aussi collectionné les particularités, au point qu'elle se démarque des autres Etats à plus d'un titre.


Petit tour d'horizon de ces "histoires belges" qui font exception au plan international.

Le seul pays où les couleurs du drapeau national ne suivent pas l'ordre indiqué dans la Constitution. Cette affaire avait fait grand bruit en juin 2014, provoquant même quelques sourires chez nos voisins . Selon la Constitution (voir ici sur le site du Sénat ), "la Nation belge adopte les couleurs rouge, jaune et noire, et pour armes du Royaume le Lion Belgique avec la légende : L'UNION FAIT LA FORCE."

Alors pourquoi affiche-t-on un drapeau noir-jaune-rouge? Selon les explications données il y a deux ans par Jogchum Vrielink, expert en droit constitutionnel à la KuLeuven interrogé par "De Morgen", "en 1830, l'ordre était vraiment rouge-jaune-noir et en outre les couleurs étaient empilées à l'horizontale. Cependant, en janvier 1831, quelqu'un a décidé qu'il fallait davantage marquer la différence avec l'ancien envahisseur néerlandais et le drapeau a été retourné." Une note ajoutée à la Constitution précise d'ailleurs que "la couleur noire doit être placée contre la lance ou vergue du pavillon, la jaune au milieu et la rouge à l'extrémité".

Le seul pays où le futur Premier ministre a été surpris à chanter le mauvais hymne national. C'était le 21 juillet 2007. Yves Leterme (qui allait devenir Premier ministre du gouvernement fédéral 5 mois plus tard) se rend au Te Deum à la cathédrale des Sts Michel et Gudule à Bruxelles lorsqu'il est accosté par un journaliste qui lui demande d'entonner l'hymne national. Et voilà que M. Leterme chante... la Marseillaise. Une scène à revoir en vidéo en cliquant ici .

Le seul pays à disposer (depuis une soixantaine d'années) d'une "loi mayonnaise". Selon cet arrêté royal, la sauce la plus populaire du pays doit contenir au moins 80% de graisse et de 7,5% de jaune d'œuf. En 2015, cela ne plaisait plus à la Fevia qui estimait que les producteurs de mayonnaise étaient victimes d'une discrimination. La fédération de l'industrie alimentaire souhaitait donc l'an dernier que la célèbre sauce puisse contenir moins de graisse, comme c'est le cas dans d'autres pays, pour répondre à la demande croissante de sauces "light" chez les consommateurs ( plus de détails en cliquant ici ).

L'armée belge est la seule armée étrangère autorisée à défiler avec armes sur le territoire britannique. C'est un privilège unique octroyé depuis 1934 par le roi Georges V à la Belgique après la mort du roi Albert Ier dont il entendait souligner le rôle joué dans la Grande Guerre. Depuis lors, l’hommage au Cénotaphe de Londres s’est étendu aux victimes des deux guerres mondiales. Des photos et des détails sur la dernière cérémonie en date, qui s'est tenue à Londres en juillet 2016, sont à voir en cliquant ici .

Les détenteurs d'un permis de conduire belge sont les seuls ressortissants étrangers à pouvoir obtenir un permis de conduire chinois sans passer d'examen théorique sur place. Quand d'autres doivent se livrer à un parcours du combattant administratif et technique pour obtenir le droit de conduire sur le territoire chinois, tout se fait en quelques heures pour les Belges ( la preuve sur le site officiel des Affaires étrangères ). C'est le résultat d'un accord bilatéral passé entre la Belgique et la Chine il y a plus de 20 ans ( davantage de détails sur le site du Sénat en cliquant ici ) Pour en savoir plus sur la procédure d'un point de vue pratique, cliquez ici .