Société

Lorsqu'en juin 2015, les médecins ont diagnostiqué un cancer en phase terminale à Norma Bauerschmidt, cette mamie de 90 ans avait le choix entre un traitement qui l'aurait laissé alitée ou la liberté.

L'américaine a spontanément choisi la deuxième option en embarquant pour un road-trip d'une année en camping-car avec son fils Tim et sa belle-fille Ramie. Deux jours avant le diagnostic, son mari Leo venait juste de décéder.

"Tim et moi avions vécu sur la route pendant quelques années et quand son époux est décédé, on a décidé ce faire ce que font toutes les familles en l'invitant à vivre avec nous. Elle y a réfléchi une minute et demie et a dit 'oui'. Elle était prête pour une aventure ", explique, ainsi, sa belle-fille à la BBC.


Plus de 20.000 kilomètres

Pendant ce périple à travers les Etats-Unis débuté en août 2015, Norma a quand même battu le bitume sur plus de 20.000 kilomètres à travers 34 Etats américains. Une épopée que n'aurait pas reniée Kerouac, Ginsberg, Burrough et toute la clique de la Beat Generation.

A mesure que la popularité de la page Facebook de Norma a grimpé - au départ dédiée à la famille, elle est aujourd'hui suivie par plus de 460.000 internautes - les invitations se sont multipliées. 

Norma a par exemple assisté à un match de NBA des Atlanta Hawks, récolté des noisettes à Friday Harbour, participé à la parade de la Saint-Patrick en Caroline du Sud, visité le majestueux parc de Yellowstone ou encore respiré l'air marin de la côte du Massachusetts.

La baroudeuse a aussi eu sa dose de frisson en descendant sous terre pour visiter une mine d'or en Géorgie ou en prenant un peu de hauteur en montgolfière en Floride. Un des rêves de sa vie.


© FACEBOOK
A gauche, Norma sur le parquet d'Atlanta. A droite, juste avant d'embarquer dans une montgolfière.



Des messages du monde entier

Norma est finalement décédée samedi passé à l'âge de 91 ans. Une triste nouvelle annoncée par sa famille sur Facebook accompagnée d'une citation du poète persan Rumi: "La vie est un équilibre entre tenir bon et lâcher prise".

Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'annonce de sa mort a touché des personnes du monde entier. 

Petit florilège:

- "Tellement triste de lire ça mais merci beaucoup d'avoir partagé cette expérience avec nous tous. Miss Norma sera toujours dans nos coeurs" (Sofia du Brésil)

- "Oh, Miss Norma, tu vas énormément me manquer. Tu m'as fait rire, pleurer, sourire, pouffer de rire. Tu m'as fait voir la vie dans une perspective totalement différente. Merci et repose en paix" (Beth du Texas)

- "Adieu, Miss Norma. Vous avez apporté de la joie à tous ceux qui ont suivi votre voyage. Vous nous avez fait rire. Je suis tellement triste que vous ne soyez plus là physiquement mais votre esprit est avec nous pour toujours." (Kim de New York)

Vendredi, une cérémonie aura lieu en souvenir de Norma. Un moment qui lui ressemblera. Quand sa famille lui avait demandé si elle voulait recevoir des fleurs ou des marques de condoléances, Norma avait simplement déclaré: "Ce serait bien si les gens pouvaient diffuser de la joie autour d'eux."

Ses proches donc laissé ce message aux intéressés. "Si vous souhaitez envoyer des fleurs, s'il vous plaît envoyez un bouquet surprise à quelqu'un et parlez lui de Miss Norma. Faites plutôt un don à un organisme de bienfaisance de votre choix. Allez chercher votre grand-mère pour aller déjeuner et pour boire une bière!"