Société Oui, vous avez bien lu le titre. Des bus rouges de la capitale anglaise roulent bien à l'aide d'un carburant notamment composé de marc de café depuis ce lundi.

L'initiative est à mettre à l'actif d'une start-up londonienne du nom de Bio Bean, soutenue par le géant de l'industrie pétrolière Shell. Le carburant imaginé par l'entreprise, spécialisée dans l'environnement, est novateur et se compose à 80% de diesel et à 20% de biocarburants dont de l'huile extraite du recyclage de marc de café.

Pour son fondateur de 25 ans, Arthur Kay, l'objectif est de recycler et transformer le café en une forme de carburant propre comme le relate Le Figaro. Pour y parvenir, la start-up a donc des partenariats avec certains cafés de plusieurs villes anglaises afin de récupérer le marc de café. Il faut savoir qu'au royaume de la Reine Elizabeth II, plus de 500.000 tonnes de café moulu sont envoyées dans les décharges chaque année. De son côté, Bio Bean a déjà récolté plus de 6.000 litres d'huile.

D'après la start-up, l'huile de café permet de réduire les émissions de carbone de manière significative (entre 10 et 15 % en moins). La volonté est de révolutionner les transports du pays et de l'Europe continentale.