Société
Des chercheurs de la Keele Université (Angleterre) ont mené plusieurs études sur les jurons. Ils en sont venus à la conclusion que proférer des insultes permettait d'être plus performant lors d'une séance de sport. Cela donne de la force et du courage lorsque nous sommes en plein effort physique et que nous souffrons.

Pour prouver leur théorie, les chercheurs ont analysé les performances de 29 personnes invitées à faire du vélo d'appartement et de 52 personnes en train de faire un exercice de force. Ils ont comparé les résultats avec et sans insultes.

"Lorsque nous avons autorisé les gens à proférer des jurons pendant qu'ils pédalaient, nous avons remarqué qu'ils étaient légèrement meilleurs que quand ils se taisaient", explique Stephens Wired dans des propos traduits par Slate

Lorsqu'ils faisaient du vélo d'appartement, la performance était améliorée de 3% sur 30 secondes. En plein exercice de force de la main, la puissance augmentait encore, de 8%, lorsqu'ils étaient invités à exprimer des gros mots. 

" Peut-être que lorsque vous dites des jurons, vous êtes moins coincé, moins prudent, c'est libérateur", suspecte l'un des auteurs de l'étude.

Se taire pendant toute une séance de sport a par ailleurs quelque chose de frustrant. Ce n'est pas pour rien que les tennismen crient lorsqu'ils mettent de la puissance dans leurs coups par exemple. Cela les aide à coup sûr à se libérer et à accompagner leur effort. 

Rappelons que la même équipe avait prouvé il y a quelques années que prononcer des jurons à voix haute permettait de mieux résister à la douleur. Mieux gérer sa souffrance dans une épreuve sportive serait donc l'une des clés pour s'améliorer.