La CIA imagine le monde de 2030

L.Be Publié le - Mis à jour le

Société La National Intelligence Council (NIC), la branche publique de la CIA, a réfléchi au monde de demain. Intitulé "Global Trends 2030", dont il s'agit ici d'une première ébauche, le rapport pourrait être publié au lendemain des élections présidentielles de novembre, rapporte Le Monde dans son supplément Géo & Politique.

Le moins que l'on puisse dire c'est que cette première ébauche est loin d'être optimiste. Trois scenarii en ressortent: "retour en arrière", "coopération" et "désintégration". Rien que les noms font froid dans le dos. Et, d'après les auteurs, le dernier scénario serait le plus probable. Dans ce futur, le changement climatique et la volatilité des marchés ont mis en péril l'équilibre mondial et le risque de conflits entre les États est important. C'est aussi un monde dans lequel l'Asie est la nouvelle puissance face à un Occident désœuvré.

Si par contre on se précipitait inexorablement vers un "retour en arrière", le monde replongerait dans l'instabilité du début du XXème siècle. Dans ce scénario, les USA ont perdu tout leur leadership acquis au fil des décennies, faisant planer un risque de conflits entre l'Asie et le Proche-Orient. En cause ? Un déséquilibre qui favorise conflits ethniques et géopolitiques.

Enfin, le scénario de la "coopération" est le seul à ouvrir la voie à un peu d'espoir. Guidé par la Chine et les États-Unis, le monde serait plus fraternel. En 2030, nous pourrions ainsi vivre un âge d'or pour les relations internationales. Mais pas de quoi s'enthousiasmer car, de l'avis des experts, la "coopération" est peu probable.

Publicité clickBoxBanner