Société

Aux Etats-Unis, les pom-pom girls (appelées cheerleaders) font rêver. Mais derrière les paillettes et les beaux sourires, il y a beaucoup de travail et une formation qui peut parfois s'avérer très dure, voire cruelle.

A Denver, une jeune fille en formation a été obligée de faire le grand écart. Malgré ses cris et ses larmes, son entraîneur et les autres pom-pom girls continuent de la tenir et la forcer. La scène a été filmée et partagée sur les réseaux sociaux.

La police a pris l'affaire au sérieux et a ouvert une enquête pour maltraitance et torture.